• Novembre n'est pas un mois aimé.

    On dit même que c'est le pire de l'année.
    La luminosité est moins intense et les jours sont de plus en plus courts.

    Le ciel est gris.

    ..... même les jours fériés sont nuls !

     

    Je vous propose pour ce mois de Novembre des photos prises lors de mes sorties matinales avec Meije et Ilona.

    C'est l'heure dorée où la lumière devient miel.

    (L'heure dorée c'est 1 heure après le lever du soleil ou 1 heure avant son coucher)

    Il suffit d'arriver à temps et de se lever tôt.

     

    J'habite une région de France ou la lumière est belle et où l'on dit que le soleil brille  300 jours par an.

    Oh ! je ne cherche pas "à vous écoeurer " par ces propos.

    J'ai habité longtemps dans un pays où les hivers sont interminables et rigoureux puis par la suite dans une région humide avec grisaille et bouillard.
    Alors aujourd'hui, je savoure chaque instant et ce sont mes petits bonheurs que je partage  avec humilité.

     La garrigue du Pays Dignois a beaucoup de chênes blancs. Ils perdent leurs feuilles tardivement.

     

     

     N°2

    Durant l'heure dorée le soleil est plus bas sur l'horizon et projette une lumière rasante qui inonde le paysage.

     

     

    N°3

    Ambiance chaude et feutrée.

     

     

    N°4

    Les dernières feuilles aux premiers rayons.

     

     

    N°5

    Des airs de conte de fées.

    La lumière sculpte les sujets.

     

     

     N°6

    Autre ambiance.
    Le soleil n'a pas encore percé. Le bleuté des massifs est toujours source d'émerveillement.

     

     

     N°7

    Comme des fumerolles ... le jour se lève.

     

     

     N°8

    Différentes couleurs ... le temps passe.

     

     

     N°9

    Ce matin là, les nuages narguait le soleil.

     

     

    N°10

    Une fin d'automne cuivrée.

    La montagne est une source d'inspiration incroyable. Je bade ces paysages. Ils changent suivant les heures, le temps, les saisons.

     

    Aiglun (04) Novembre 2020

     

    "Tous les changements, même les plus souhaités ont leur mélancolie car, ce que nous laissons derrière nous fait partie de nous-mêmes.

    On doit faire le deuil de sa vie avant d'entrer dans la nouvelle."

    (Anatole France)

    Novembre 2020

     


    50 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique