•  Chaque mois, mon petit calepin de Haute Provence vous montre des clichés pris  de la maison.

    Février a été clément et bien trop chaud alors que nous sommes au coeur de l'hiver.

    Nous n'avons connu ni tempête, ni froid .... ni rien du tout.
    Juste des journées ensoleillées et clémentes.

    Le 23 février 2020 la température à l'ombre a été de 23°5. La journée la plus chaude qui soit !

     

     

    N°1

    C'est en hiver que les cieux sont les plus beaux. Certains jours ce sont de véritables tableaux.

    Vue sur la Montagne de Lure (1826 m) ... elle semble bien petite de chez-nous car nous habitons sur les hauteurs.

     

     

     N°2

    Fin de journée.

    Soleil couchant sur la montagne. (le Mont Chiran)

     

     

     N°3

    La pleine lune du 9 février

     

     

     N°4

    Elle  se couche.

     

     

     N°5

    La neige fond mais la lumière est toujours très belle.

    "Cheval blanc" avec encore un soupçon de neige puis le "Pic" de Cucuyon" et "le Pic du Couard"

     

     

     N°6

    Vautour fauve

    Photo pas très nette, le temps que je fasse les réglages plus personne.

    Mais c'est rare de voir ces oiseaux (il y avait un couple) au dessus de la maison.

     

     

     N°7

    "Le Chouchou des jardiniers" dans l'olivier.

     

     

     N°8

    Toujours des soirées colorées.

     

     

    N°9

    Premières touffes de violettes du jardin.

     

     

    N°10

    Meije et son beau pansement "couleur Haute Provence" !

    Oui, du violet couleur des lavandes.

    Morsure de vipère d'orsini (montagne de Lure) ... comme quoi le dérangement climatique est loin d'être du bluff. Qui aurait pu croire qu'elles soient déjà réveillées ?

    Résultats : 2 visites (dont une en urgence) chez le véto. 10 jours d'antibiotiques. Bain de patte 4 x jour et une fois le pansement enlevé 10 jours muselée pour ne pas lécher la plaie ......

    (La vipère d'orsini est l'espèce emblématique du Site Natura 2000 de la Montagne de Lure. Elle privilégie les habitats de haute altitude dénudés de végétation. Elle vit dans le Sud-est de la France. Considérée vulnérable elle est protégée. Son venin est 3 fois moins toxique que la vipère Aspic)

     

     

    Voici "ma sélection" du mois. 

    Chaque cliché a été fait avec soin. J'entends par là ...

    lumière, couleur, atmosphère, cadrage.

    Bien-sûr, vous pouvez me donner un point de vue car chaque remarque peut être bénéfique et ainsi m'aidera à m'améliorer.

     

    Février 2020


    22 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires