• La mémoire des odeurs.

     

    La garrigue en Juin est belle et colorée.

    Le genêt illumine le paysage et des brassées de lumière s'offre à nous.

     

     

     

    Je suis partie un début d'après-midi. Le ciel était bâché comme opaque. Il faisait chaud.

    Le parfum était enivrant.

    Partout des papillons.

     

     J'ai marché au gré de ma fantaisie.

    Une biche  est partie juste devant moi. Cela a été un véritable cadeau !

    Alors que je savourais mon plaisir un faon pas bien vieux faisait des bonds pour retrouver sa mère.

    Je me suis immobilisée puis j'ai tourné les talons pour les laisser tranquille.

     

     

    Glaïeul d'Illyrie (espèce protégée)

     

     

     "Dans le désordre" de la garrigue le genêt est partout.
    Sa couleur et son parfum sont associés au Sud.

     

     

     

    La garrigue en Juin

     

     Plante sauvage. Ses pétales sont délicats et légers. Un peu comme des papillons.

    Elle est aimée par les parfumeurs et sa première apparition remarquée fut "Eau sauvage" de Dior qui utilise le genêt comme note de coeur pour l'associer avec des agrumes.

     

     

    La garrigue cette année est verte. Le printemps a été pluvieux.

    Il faut en profiter car dès les fortes chaleurs tout sera sec.

     

     

     

    La garrigue en Juin

     

    En revenant à la maison, un champ de sauge sclarée.

     

     

    C'est un fixateur de parfum. La sauge sclarée remplace aujourd'hui l'ambre gris qui est interdit.

     

     

    Une petite virée juste au dessus de la maison.

    Les odeurs sont importantes. Elles nous renvoient à notre passé.

    Elles ne génèrent pas plus de souvenirs qu'une image ou un son mais elles sont plus riches en émotion qui peuvent être très anciens.

    Et vous avez-vous espérimenté ces accès de nostalgie soudain liés à l'odeur ?

    Quel parfum associez vous à l'enfance ?

     

    Juin 2021 (la garrigue d'Aiglun 04)

     

    "Il était bien joli ce chemin de Provence. Il se promenait entre deux murailles de pierres cuites par le soleil, au bord desquelles se penchaient vers nous de larges feuilles de figuier, des buissons de clématites et des oliviers. Au pied des murs une bordure d'herbes folles et de ronces prouvait que le zèle du cantonnier était moins large que le chemin."

    (La Gloire de mon Père de Marcel Pagnol)

     

    La garrigue en Juin

     

     

    « A la recherche du naturel.Moment de grâce en montagne »

  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Juin à 06:56

    Bonjour Elisa,

    Un article qui change et me plait beaucoup ! Comme ce chemin m'appelle, il est envoûtant !

    Effectivement la garrigue aussi verte il faut en profiter et c'est fort joli.

    Alors si je ferme les yeux et me remémore les odeurs de mon enfance ce seront la rose car maman sentait toujours la rose et la fleur d'oranger, elle en mettait une goutte un peu çà et là.

    Je ne me parfume pas et je ne peux mettre de senteurs dans la maison à mon grand regret mais mon mari est allergique à tout parfum.

    Pourtant j'ai réussi à trouver une eau de senteur au thé vert et c'est cette odeur que j'ai désormais dans les narines.


    Bonne semaine

    Gros bisou

    2
    Lundi 21 Juin à 07:28

    Ta page est magique, on imagine ces bouquets de parfum...

    Il me reste l'odeur des foins juste après la pluie quand le soleil paraît, l'odeur des moissons, les roses et le lilas de mes grands-mères...

    Au grenier, une valise ayant appartenu à mes parents, quand je l'ouvre, elle sent encore l'odeur de la maison...

    Puis plus grande le jasmin de Tunisie ...

    3
    Lundi 21 Juin à 07:30

    Bonjour Elisa, qu'elle est belle ta garrigue colorée.. les genêts, la lavande ... et les beaux papillons.. On a eu de gros orages hier dans le sud, sans dégâts.. il faut de la pluie car en juillet et aout il ne pleut pas beaucoup..

    Bel été et belle journée gros bisous 

    4
    Lundi 21 Juin à 08:03

    Pour moi, rose et lilas.

    Cette année, je ne sais pourquoi, il y a peu de fleurs autour de chez moi, donc peu de papillons, peu d'abeilles.

    Pourquoi ? printemps froid et pluvieux? traitements dans les prés (pas plus qu'avant j'espère)?

    J'adore les genêts.

      • Lundi 21 Juin à 16:45

        Bonjour Martine,


        Le printemps a été très pluvieux même ici. J'ai parlé avec un garde du Mercantour et il me disait que les papillons avaient un 15 jours de retard.


        Un arboriculteur également qui mettait ses ruches plus tard que d'habitude.


        Les lavandes sont en retard et je ne parle pas des cigales. Habituellement j'entends les premières le 16 Juin et là c'est le silence complet.

    5
    Lundi 21 Juin à 08:09

    Voilà une question pour laquelle il faut remonter loin dans la mémoire... je crois qu'une des odeurs que j'ai retenues de mon enfance, c'était à Marseille. On habitait à Marseille-Veyre, au pied de la colline et je me souviens très bien de l'odeur de la terre après l'orage... c'est pas la plus belle odeur du monde, mais c'est celle de la nature qui vit...

    Mais ici, le bouquet de genêts qui parfume la maison, c'est pas mal aussi...

    Bisous et bonne journée

    6
    Lundi 21 Juin à 08:10
    Marithé

    Bonjour Elisa

    C'est vraiment magnifique . Ces paysages très colorés  où  les genêts , les sauges sclarées  embaument l'air .

    Et quelle chance de voir une biche et son faon surgir dans un tel décor fleuri et parfumé .

    Pour répondre à ta question concernant un parfum lié à l'enfance  il y en a plusieurs mais je pense que c'est le parfum du  " Jasmin des îles  "  surnommé par les Anglais  " Yesterday , Today and Tomorrow " littéralement Hier , Aujourd'hui , et Demain   car la couleur des fleurs change au fil des jours .

    Un arbuste tropical    qui fleurissait sous  la fenêtre de la chambre où je dormais .

    Et ensuite le parfum des violettes dont on allait cueillir de gros bouquets  à  5 kms de notre maison . Et le parfum se répandait dans la pièce où était le

    bouquet .

    Bises

     

      • Mardi 22 Juin à 07:58

        Bonjour Marithé,


         Merci de me décrire ces souvenirs. Je comprends très bien qu'avec ces odeurs tu te retrouves transplantée petite fille sur ton île.


        Il y a toujours une part de mélancolie.  Tu m'avais déjà parlé des violettes. Le jasmin est un parfum de ton enfance comme beaucoup de gens ayant pu vivre dans un pays chaud. L'odeur est envoutante.


        Une bise ensoleillée de Haute Provence

    7
    Lundi 21 Juin à 08:40
    Philippe Bullot

    Bonjour Élisa. Lorsque je découvre ces paysages de genêts, je sais que je suis dans le Sud. Combien de fois ai-je photographié un rocher, une maison, une vigne magnifiés par leur présence ! Merci pour tes belles photos :)

    8
    Lundi 21 Juin à 08:56

    J'ai profité à fond de tes images splendides

    Une bouffée de beauté sans modération 

    Merci Elsa 

    9
    Lundi 21 Juin à 09:59

    Me voilà de retour après quelques jours de vacances en Charente maritime...

    Une bien jolie balade parmi les odeurs et de belles rencontres...

    Je me suis fait la remarque en arrivant chez moi car le jaune des genêts nous accapare complètement. Tandis qu'en Charente ce sont les roses trémières aux nuances diverses qui sont partout  !

    Je ne connais pas la sauge sclarée qui offre une nuance très agréable à l'oeil et à l'odorat je suppose !

    Merci de ce joli partage.

    Bel été.

    Bisous

    10
    Lundi 21 Juin à 10:12

    J'adore aussi les genêts ...qui comme les champs de coquelicots, les lavandes, la sauge, les bleuets et bien d'autres champs de  fleurs sauvages...illuminent nos chemins et les paysages... les genêts, j'ai un souvenir qui ne me quitte plus... c'est lors d'une randonnée de Font-Romeu jusqu'à Argelès-sur-mer avec un ami et une amie... on descendant le Canigou vers Amélie-les-bains... notre GR passait dans une montagne envahie par des genêts ! En plein soleil... c'était éblouissant !

    Quant aux odeurs de mon enfance au soleil... il y en a surtout deux principales : les vrais figuiers portant leurs fruits quand le soleil se levait tôt le matin et arrivait dessus ... c'était entêtant... et à l'inverse...le jasmin, en fin d'après-midi, quand le soleil se couchait...à partir de 19h ! 

    Bonne journée et bises de Bourgogne,

    Gilbert

    11
    Lundi 21 Juin à 10:24
    PPRENE

    bonjour chers amis, qu'elle est belle votre garrigue, avec ces merveilleux genets , et la prairie avec la sauge sclarée, je ne vois pas ça ici, quelques genets, mais pas de sauge ! merveilleuses vos photos comme toujours ! un grand bravo pour le papillon et le glaïeul ! l'odeur dont je me souviens le mieux à cette epoque de mon enfance, c'est l'odeur des foins coupés, lorsque je participais aux travaux de la ferme , avec mes parents... portez vous bien amitiés et bises de PPR

    12
    vagamonde-bis
    Lundi 21 Juin à 10:25

    Wah ! Wah ! Wah ! Quelle splendeur cette garrigue !

    Pour moi, l'odeur particulière du bois coupé me rappelle mon enfance. J'habitais en lisière de forêt et j'aimais m'y balader.

    De temps en temps, je croisais des biches et même parfois il y en avait qui traversait un champ juste devant notre maison.

    Chaque fois, c'était un émerveillement que je ne sais décrire.

    13
    Lundi 21 Juin à 10:35

    Bonjour ELisa , 

    quel magnifique billet, quel enchantement 

    toutes ces couleurs, il ne me manque que le parfum. 

    Passe une bonne journée, gros bisous, 

    Nadine

     

    14
    Lundi 21 Juin à 13:19

    Coucou Elisa,
    Très très jolie balade, tant pour nous qui regardons ces jolies photos que pour vous j'imagine.
    L'explosion des fleurs est vraiment un immense plaisir au printemps et cela fait du bien après les mois d'hiver.
    Et puis,  cela change l'environnement du tout au tout entre ces deux saisons.
    Merci pour cet agréable moment.
    Bises et caresses à tes compagnons de tous genres.

    15
    Lundi 21 Juin à 14:20

    Merci pour cette magnifique balade colorée et parfumée.


    Un enchantement pour les yeux... et le nez...


    J'associe à mon enfance le parfum du lilas et de la violette...


    Sinon l'odeur du délice au chocolat de ma grand-mère paternelle qui embaumait la maison quand je rentrais de l'école est un doux souvenir.


    Bisous Elisa

    16
    Lundi 21 Juin à 14:41

    Bonjour Elisa , superbe balade au milieux des genêts et de toutes ces fleurs , manque juste le parfum happy , bonne journée à toi , amitiés d'Auvergne :) 

    17
    Lundi 21 Juin à 15:43

    Je reviens juste car en fait si je n'ai pas répondu c'est que ce n'est pas une odeur de plante qui réveille en moi mon enfance 


    C'est le parfum des fraises de jardin car mon père en avait une grande parcelle , déjà petite je l'aidais à ramasser et j'allais livrer avec lui ses clients 


    Je pensais que l'odeur des fraises ne correspondait pas à ta question 


    Voili voilà tu sais tout 

    18
    Lundi 21 Juin à 16:01

    Quelles magnifiques photos ! Je ne savais pas pour la sauge sclarée, on en voit des champs partout dans la Drôme et je me doutais bien qu'ils en faisaient quelque chose mais je n'ai pas cherché. Les odeurs c'est bien vrai font partie de nos souvenirs. Dans mon enfance, il y a d'une part l'odeur des foins, nous habitions en bordure de la Crau...mais cette odeur se mêle à celle des moutons, forcément ! Et en été, avec ma grand-mère nous partions dans la garrigue alors tu vois, dans les Alpilles, c'était l'odeur des plantes aromatiques, de là vient mon plaisir à me concocter une bonne tisane de thym ou de romarin, ou bien à me mettre un peu d'huile essentielle de lavande, ça me fait du bien :) Bises (ici la chaleur a commencé à tout brûler et les genêts terminent leur floraison) 

      • Lundi 21 Juin à 16:54

        Bonjour Manou,


        Avant d'habiter ici je ne connaissais pas du tout cette plante. On la voit beaucoup en Haute Provence et souvent elle cohabite avec le lavandin sur le plateau de Valensole. J'ai voulu en savoir un peu plus sur elle. C'est la troisième plante à parfum en France. Dans la région elle est surtout  pour la parfumerie fine. On l'utilise pour remplacer l'ambre gris issu du cachalot. (la protection animale fait qu'aujourd'hui c'est interdit) La sauge sclarée est un bon fixateur de parfum. Mais elle a aussi des qualités aromatiques et médicinales.


        Où tu habites il y a un 15 jours/3 semaines de différence avec nous. Lorsque je vais à Avignon c'est vers Apt que je vois la différence.
        Bises Manou et bonne soirée

    19
    Lundi 21 Juin à 16:14

    Quelle belle rencontre tu as faite avec cette biche et son faon, un beau cadeau de la nature, comme tu dis ! Chez nous tout est déjà bien sec, nous n'avons pratiquement pas eu d'eau au printemps. Ce doit être bien agréable de pouvoir se baigner dans ces grands lacs, avant l'arrivée des touristes.
    Bises et bon début de semaine !

    20
    francoise
    Lundi 21 Juin à 16:23

    le parfum de mon enfance, c'est  


    je n'en sais rien !


    désolée, à lire ton article avec tes merveilleuses photos, je m'aperçois de ça


     

      • Mardi 22 Juin à 07:10

        Bonjour Françoise,


        En cherchant bien tu dois avoir une mémoire olfactive. La mémoire oublie mais le nez se souvient.


        Souvent des souvenirs d'enfance sont réveillés par une odeur. Même si notre odorat est moins puissant que celui des animaux, c'est tout de même le plus développé de tous nos sens.


        Il ne faut pas être désolée mais sois attentive et cherche !

    21
    Lundi 21 Juin à 17:34
    Septsup

    quelle magnifique promenade fleurie... on sentirait presque le parfum... gros bisous

    22
    Lundi 21 Juin à 17:49
    Magnifique ces paysages colorés

    j'imagine les odeurs

    quelle belle rencontre avec la biche et son faon

    bon début de semaine
    23
    Lundi 21 Juin à 18:42

    Bonsoir Elisa, je suis encore sous le charme de ta publication : la nature affiche ses belles couleurs, les insectes s'en donnent à coeur joie et puis tu as fait aussi une jolie rencontre, des moments qui n'ont pas de prix et qui font tant de bien, un grand bravo ! A bientôt, bise.

    24
    Lundi 21 Juin à 18:50
    JP65

    Bonjour Élisa, il n'y à pas les senteurs derrière l'écran, mais il est très facile de l'imaginer. Les couleurs sont riches, ça donne envie de prendre un fauteuil pour un spectacle de senteurs !


    Ta septième photo résume bien le ressenti, c'est une "baignade" pour les yeux et l'imaginaire des odeurs.


    Un coup d'chapeau pour les papillons, et pour le souvenir de l'enfance le jasmin me plonge dans l'innocence !


    Belle semaine et des bises. C'est une nouveauté le CAPTCHA ?

      • Mardi 22 Juin à 07:01

        Bonjour,


        Tu es le premier à m'en parler.
        Je viens de me déconnecter afin de voir et effectivement sur la gauche il y a un captcha.


        EKLA en est la cause et ce n'est nullement mon choix. Trop d'infractions certainement comme partout !


        Je te souhaite une bonne journée. Bises JP

    25
    Lundi 21 Juin à 20:21

    merci pour ce moment odorant,  je ferme les yeux et je suis avec toi, dans les genêts. lorsque j'habitait dans le s monts du pilat dans la Loire, il y avait aussi du genet partout et les soirs d'été, c'était une moisson de senteurs


    Ici c''est l'odeur de l'herbe mouillée  car les orages se suivent.....


    bonne et belle soirée


    Bises

    26
    Lundi 21 Juin à 21:17

    Merci beaucoup, Elisa, pour ce billet qui m'a appris énormément de choses. Quelles belles couleurs !


    Et je me suis souvenu des genêts jaunes que je voyais lors de mes promenades dans les Vosges alors que j'étais petite. Les odeurs... je me souviens  -désolée pour l'exemple- mais à côté de la maison où j'ai passé mon enfance se trouvait un établissement de Pompes Funèbres et l'odeur qui se dégageait et le bruit lorsqu'ils sciaient du bois me revient lorsque je passe devant une scierie ; j'aime sentir le bois ...


    Je suis allée rechercher des informations sur l'ambre gris que je ne connaissais pas et j'ai voulu savoir pourquoi il est interdit.


    Bonne fin de soirée et gros bisous.

      • Mardi 22 Juin à 06:52

        Bonjour,


        L'ambre gris est une concrétion secrétée par le cachalot à l'apparence d'une pierre grise. Elle est rejetée par l'animal, elle flotte à la surface et est récoltée. Mais c'est rare et cher (Wikipédia)


        Les causes de défense des animaux ont interdit la plupart des notes animales en parfumerie. Comme l'ambre gris n'implique pas des souffrances animales elle serait tolérée. Cependant elle est beaucoup moins acceptée qu'auparavant.


        Cet ambre gris est remplacé chez les grands parfumeurs pas la sauge sclarée.


        Je suis allée voir sur le Net la flore dans les Vosges. Car je ne connais pas du tout. J'ai vu les genêts et on parle du genêt ailé.  Arbustes plus bas que ceux que je présente mais les mêmes fleurs. Je sais qu'il existe plusieurs variétés. Ceux que je présente et qui pousse dans le Sud de la France à l'état sauvage c'est le genêt balai.
        Une douce journée. Je t'embrasse.

    27
    Lundi 21 Juin à 21:55

    Belles fleurs, belles plantes, dans ton article. Mon odeur d'enfance...... Je vivais en ville, et tout à côté de mon école, il y avait un torréfacteur, et  parfois vers 15 h, quand il mettait ses machines en action, ça sentait très fort le café grillé, et moi ça me donnait faim. Je me disais vivement 16h30 que je mange mon 4 h ! Bises. FRANCOISE

    28
    elfie
    Lundi 21 Juin à 22:28

    Coucou Elisa,


    Même sous ce ciel pâlot, les fleurs et les papillons sont de toute beauté!! Si je devais penser à une odeur de mon enfance, je choisirais celle des roses qui embaumaient le jardin de mes parents, mais aussi (et surtout) le parfum de la fleur d'oranger!! ma mère nous en mettait une cuil à café dans un verre d'eau le soir avant de se coucher; Je crois qu'à l'époque, c'était de la VRAIE fleur d'oranger et non un parfum chimique.   Bisous

      • Mardi 22 Juin à 06:55

        Coucou Malou,


        Ma belle-mère était aussi une grande fervente de la fleur d'oranger. Elle en mettait partout et elle en donnait à ses petits enfants le soir pour dormir.


        Un bisou de bonne journée

    29
    Mardi 22 Juin à 09:23

    Superbes images de la nature, on a tous en nous des odeurs rattachées souvent à l'enfance... on les porte en nous.

    30
    Mardi 22 Juin à 15:40

    Merci pour ce partage de senteurs depuis les jolies Alpes Provençales.


    Pour moi, c'est l'odeur du foin fraîchement coupé, et de la terre mouillée en forêt juste après la pluie....


    quand la vapeur monte de la terre sous les rayons du soleil !


    Bonne journée ma belle.


    Grosses bises amicales depuis Chazey.....plus pour longtemps !!yes

    31
    Robert
    Mardi 22 Juin à 15:50
    Robert

    J’aimerais bien sentir le genêt je ne suis pas très olfactif mais ma fille l’est pour deux! Mais c’est vrai que les odeurs ravivent les souvenirs, de temps en temps je reçois des revues ou magazines dont l’odeur de l’encre d’imprimerie me ramène directement à mon enfance.

    32
    Twiggy 62
    Mardi 22 Juin à 18:55

    Bonjour Elisa,


    A cette époque de l'année toutes les régions sont bien fleuries, chacune ayant a spécificité. En Bretagne aussi nous avons vu la vie en jaune durant 2 semaines mais ce sont les ajoncs qui coloraient les parois et les sommets des falaises. Il y en avait à perte de vue, c'était lumineux à souhait. Il y avait aussi énormément de silènes roses et de grosses marguerites. J'ai ainsi pu faire chauffer mon appareil photo en cueillant virtuellement toutes ces fleurs, surtout celles que je ne connaissais pas. Chez moi, ce sont plutôt les coquelicots et les vipérines qui fleurissent le bord des routes. Pour revenir au sud, il est un parfum qui reste dans ma mémoire, c'est celui du jasmin. Il y avait des champs de jasmin au pied de la colline où résidait mes oncle et tante et, le matin et le soir les effluves montaient jusqu'à la maison. C'était enivrant. Je ne peux oublier cette odeur.


    Je ne connaissais pas le glaïeul d'Illyrie. Je trouve que ces fleurs ont un air de famille avec celles de l'ancolie. En revanche, j'ai déjà photographié de la sauge sclarée dans ma région mais j'avoue que ce n'est pas une fleur courante chez nous.


    Bonne soirée à vous deux.

    33
    Mercredi 23 Juin à 06:46

    Bonjour,


    Merci à celles et ceux qui ont su participer et me dire leur mémoire olfactive.


    Si je ne réponds pas à chaque commentaire TOUS sont lus avec attention.  J'apprécie cette inter-action ludique.


    La mémoire olfactive on en parle peu et pourtant elle est là bien cachée en nous.


    Comme vous avez pu le voir il y a un captcha à présent lorsque vous laissez un commentaire. Ce n'est nullement ma décision mais c'est ainsi à présent sur Ekla.
    Pas de problème vous écrivez votre commentaire puis vous cochez ensuite sur la coche. (Si je me permets de dire cela c'est que j'ai reçu des messages comme quoi il était impossible de déposer un commentaire)


    Je vous souhaite une douce journée en ce début d'été.

    34
    Mercredi 23 Juin à 06:57
    Bonheur du Jour

    Il fait plus chaud par chez moi, donc il y a moins de fleurs et moins de ce genêt dont je raffole aussi. Le parfum de l'enfance, pour moi, c'est celui de la lavande.


    Bonne journée ! Bonne promenade !

    35
    Chamoise
    Mercredi 23 Juin à 14:41

    Quel beau billet tu m'offres là que celui des senteurs! Tu connais mon amour pour les plantes à parfum et là il ne manque que l'option "cliquer pour sentir"..Tu as vraiment choisi un lieu de vie idéal,rêvé,cest un bonheur pou moi à chaque fois que tu évoques ton "chez toi" et ce végétal que j'aime tant et que je ne trouve pas ici..


    Oh Seigneur cette sauge sclarée !ce parfum de sauge sclarée est un bonheur,un vrai anti dépresseur..Il red euphorique sais tu quand on la distille ,je l'avais expérimenté quand on la distillait à la ferme des plantes à parfums.. J'en avais semé dans mo petit jardin de ma maisonnette oh que les abeilles étaient heureuses et moi aussi..


    Lavande thym Sauge sclarée hysope genêts ... Tu es bénie des Dieux des parfums.. Je sais que j'aurais vécu heureuse là bas..Oui..


    Souvenirs olfactifs d'enfance,les foins faits à la main dans les Hautes Alpes ,j'aidais à faire les andains ça sentait si bon le Bonheur..et les petits sachets de lavande que ma mémé mettait dans le linge..


    Mille tendresse et merci

    36
    Mercredi 23 Juin à 15:33

    Bonjour ,quelle belle balade ,on est transporté,les fleurs,les couleurs ,les papillons ,le paysage ,ça fait du bien  à l'âme,moi  qui, en ce moment ne sort pas beaucoup,ne manque que les odeurs,on les imagine..douce journée,bises.

    37
    Chamoise
    Mercredi 23 Juin à 16:00

    ................Et merci pour ces mots de Pagnol que j'aime tant..

    38
    Jeudi 24 Juin à 17:11

    Bonsoir chère Élisa


    Pour moi, le parfum des foins coupés dans les alpages est celui que j'adore. Pourquoi je ne sais mais la fenaison c'est un grand moment dans l'Alpe de moyenne altitude ...


    Bises savoyardes

    39
    Jeudi 24 Juin à 21:23

    Bonjour Elisa, 


     On ne prend jamais assez le temps de humer l'air qu'on respire. Fermer les yeux, et associer nos souvenirs à ces odeurs. Nous avons tous des odeurs enfouies au plus profond de nous-même. Il suffit d'une image pour qu'elles ressurgissent ravivant un des souvenirs du passé . Et tes photos doivent chez certains leur rappeler de bien beaux souvenirs, du moins  je  l'espère.


    Bises

    40
    Vendredi 25 Juin à 18:46
    flodarom

    Bonsoir Elisa, 
    Mon commentaire est resté longtemps en attente, je ne sais pas s'il est parti ;-(
    Pfff, c'est pénible cette Captcha !!!!
    Bises et bonne soirée

    41
    Samedi 26 Juin à 07:58

     2ème tentative !
    Bonjour Elisa,
    Je te disais que la couleur jaune pour les fleurs est une de mes préférées, donc forcément j'aime beaucoup tes photos de genêts, une vraie merveille cette plante.
    Tes papillons sont superbes, ils doivent se régaler. 
    En parlant d'odeur, est-ce que la sauce que tu as photographié a une odeur spéciale ? 
    J'ai eu la chance de voir les résiniers au travail et les odeurs de pins et de résine sont celles qui me reviennent, lointains souvenirs de l'enfance. 
    Bonne journée et bises des landes

      • Samedi 26 Juin à 10:57

        Bonjour Martine,


        Lorsque la sauge sclarée est en fleurs son odeur est douce et agréable. Mais lorsqu'elle est coupée et qu'elle sèche avant d'être ramassée elle sent vraiment mauvais. Ce sont les feuilles  que l'on utilise pour la parfumerie.


        Tu aimes l'odeur des pins et de la résine. Je te comprends c'est délicieux. Passer dans une pinède en été lorsqu'il fait chaud. Toute l'odeur se dégage et ce n'est que bien-être.


        Belle journée Martine. Bises

    42
    Lundi 28 Juin à 09:01

    oh voilà un bel article, je suis hyper fan des odeurs que l’on peut rencontrer dans la nature, c'est toujours une surprise suivant quelles plantes tu rencontres. mon souvenir d'enfance le parfum au muguet de ma grand-mère. bises. celine

    43
    Lundi 28 Juin à 15:09

    Elisa, 


    J'aime beaucoup en général les fleurs de couleur jaune, les genets de ta garrigue sont très beaux et doivent sentir tellement bons. 


    Pour répondre à ta question, moi j'aime l'odeur des tilleuls, cela me rappelle cette avenue bordée de ces arbres que j'empruntai pour aller à l'école. 


    Bonne journée Elisa 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :