• La cabane des mulets

     

     Nous sommes dans le Pays de Seyne les Alpes en Haute Provence.

    Auparavant les mulets étaient bien présents. C'était un patrimoine rural typique de la région.

    Ils servaient dans les travaux agricoles et dans le transport de charges lourdes en montagne.

    Aujourd'hui, le mulet est en perdition. (Juste 2 naissances cette année dans cette région).

    Je vous emmène à la cabane des mulets, une jolie randonnée dans les alpes du Sud.

     

    Ci-dessous ânesse de Provence avec sur le dos la croix de saint André.

     

     Pour s'y rendre l'itinéraire passe par une piste forestière dans un bois de mélèzes.

    Montée d'environ 2 heures.

     

     

    En Haute Provence la montagne est une richesse géologique.

    Partout la terre révèle ses "secrets de fabrication".

     

     

     Les alpages du Pays de Seyne les Alpes sont superbes.

    Une montagne douce et sauvage.

     

     

    Au pied de l'imposante Roche Close, la cabane emblématique .
    Nous sommes à 1710 mètres d'altitude avec une zone de pâturage pour les bovins et les chevaux.

    La cabane est en réalité une belle bâtisse de pierres du XVIIIe siècle.

    Un point d'eau potable y coule en permanence.

     

     

    Depuis le XVIIIe siècle la "cabane des mulets"  doit son nom par la forte présence des mulets à cette époque.

    Aujourd'hui, ce sont 3 ânesses et leurs bergers qui y vivent jusqu'au début d'Octobre.

     

     

    Tout autour, une faune de haute montagne.

    (Bouquetins, chamois ,marmottes.....)

     

     

    Nous l'avons contourné  pour grimper vers les sources de la Blanche

    (La Blanche est une rivière torrentielle et ses sources sont sur la montagne de la Blanche au dessus de 2000 mètres.)

     

     

     L'ascension est régulière. En se retournant nous avons une belle vue sur la Vallée de la Blanche et les Alpes environnantes.

     

     

    Si au début de notre parcourt il faisait frais, le soleil se montre généreux et la chaleur avec l'effort est là même en altitude.

    Ilona aura toujours de quoi se désaltérer avec les sources.

     

     

    "Discussion entre filles"

    Randonner avec mes chiens a toujours été un grand plaisir.

    C'est une présence réconfortante, un partage et dans ces moment là il n'y a plus un chien et un maitre mais deux amies!

     

     

    Les contreforts de Roche Close que l'on devine en arrière plan et ces drôles de pâturages ondulés.

     

     

    Troupeau de bovins sur une herbe rase et peu abondante.

     

     

     La randonnée  en montagne  nous déconnecte du quotidien.
    On renoue avec la nature.
    La montagne par sa beauté et les efforts qu'elle demande change notre état d'esprit.

     

     

     Nous sommes redescendus par un chemin plus raide en longeant la Blanche.

     

     

    De jolies cascades pour nous rafraîchir.

     

     

    Ilona se fera des bains de pattes régulièrement.

     

     

    Traversée de pierriers

     

     

     Puis retour à une montagne plus douce.

     

    Le 29 Août 2022

     

    Juste pour savoir ....

    Lorsqu'un âne tombe amoureux d'une jument et lui rend hommage, cette dernière met au monde un animal hybride qu'on appelle mulet s'il est de sexe masculin et mule s'il est de sexe féminin.Cet animal sera toujours stérile et ne peut pas se reproduire.

    Il possède d'énormes qualités puisqu'il va cumuler, voire améliorer les qualités respectives des deux géniteurs.

    De l'âne (son père) il prendra sa robustesse, son calme. Il a le pied sûr et est intelligent.

    Du Cheval (sa mère) il va prendre la taille et la force.

    Aujourd'hui les mulets sont menacés d'extinction et les rares naissances se font par insémination artificielle.

     

     

    La cabane des mulets

    « "S'entendre comme chien et chat"Le Bléonistan "Tercier" »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Septembre à 06:54

    Une agréable rando découverte 

    Et un patrimoine à préserver 

    Merci @ vous deux 

    Bonne journée 

    2
    Jeudi 22 Septembre à 07:23

    Nous avons fait de la transmission de pensées car je ne savais plus trop la différence entre un âne et un mulet... et tu l'expliques à la fin. Merci.

    Une "bête" question peut-être ? Lorsque le berger est reparti de cette maisonnette, ensuite sert-elle éventuellement de refuges pour des gens qui se serait perdus ou est-elle fermée à clés ?

      • Jeudi 22 Septembre à 13:17

        Bonjour Fred,

        La cabane est avant tout pour les bergers durant l'estive. Mais je sais qu'une partie serait disponible pour les randonneurs pour y passer la nuit. Il faut se renseigner auprès de la mairie de Seyne pour s'assurer de sa disponibilité.
        Bon, c'est sommaire juste histoire d'avoir un toit et de ne pas dormir à la belle étoile.

    3
    Jeudi 22 Septembre à 07:45

    L'inverse, le croisement d'un cheval et d'une ânesse donne le bardot.

    Le bardot est plus proche du cheval que de l'âne et hennit, contrairement au mulet qui brait.

    Très beaux paysages, Élisa.

    A bientôt.

      • Jeudi 22 Septembre à 13:30

        Bonjour Martine,

        C'est vrai que lorsque l'on ne sait pas on confond facilement le mulet et le bardot. Pourtant lorsque l'on lit la description morphologique de chacun d'eux il y a une différence. Longtemps j'ai cru que les deux noms étaient donnés pour le même animal..
        J'ai lu que si le mulet était apprécié et recherché. Par contre le bardot résulte lui d'un accident car il a moins de qualités que le mulet.
        Déjà, il est moins grand (car sa croissance est influencé par la mère). Il n'a ni la force du cheval ni la robustesse de l'âne.

    4
    Jeudi 22 Septembre à 08:06

    Bonjour Elisa

    Quand tu nous parles de mulet j'ai l'impression de revivre mon enfance. C'est vrai que dans le temps le croisement se faisait naturellement, la plupart des fermiers possédant, chevaux et ânes dans les champs. Aujourd'hui il faut tout provoquer et c'est bien dommage. J'aime beaucoup cette ferme. Je connais très peu cette région, j'avais fait une sortie géologique durant mes études et j'ai tout oublié des particularités de la région à présent. Comme toi ces pâturages qui sont ondulés et ressemblent à de petites terrasses m'interpellent. Est-ce le passage de nombreux animaux qui ont dessiné ainsi des petits chemins de traverse...c'est très beau en tous les cas tout comme ces superbes paysages que tu sais si bien partager avec nous dans tes articles...Merci pour la balade, la redescente le long du torrent ne manque pas de charme, elle aussi. Bises et une douce journée

      • Jeudi 22 Septembre à 13:46

        Bonjour Manou,

        Exactement la même pensée, j'ai cru que c'était le passage des animaux qui formait ces sortes de restanques. Bien non, c'est la roche qui forme ces plis.

        En Haute Provence nous n'avons pas grand chose mais c'est le paradis des géologues.. Il y a 147 Géoparcs de l'UNESCO répartis sur l'ensemble des continents et le Géoparc des Alpes de Haute Provence est le berceau des Géoparcs mondiaux.

        Idem pour les gîtes, le premier crée en France a été en Haute Provence en 1951.

    5
    Jeudi 22 Septembre à 08:23

    Superbes photos comme toujours  !

    Je découvre aussi des choses sur le mulet...

    En fait, je ne m'étais jamais posée la question sur ses origines.

    Merci et douce fin de semaine.

    Bisous

     

    6
    lili
    Jeudi 22 Septembre à 08:25

    Magnifique paysage et merci pour toute ces explications  

    7
    Vagamonde-bis
    Jeudi 22 Septembre à 08:26
    Rien de tel pour se déconnecter ! Une nature grandiose, loin de toute agitation...
    8
    Jeudi 22 Septembre à 08:36

    Coucou Elisa,
    Quel dommage cette disparition insidieuse des Mulets.
    J'ai beaucoup aimé cet endroit au fil de tes photos. La nature vivante y est plus présente, plus végétale, plus "respirante" ;-)
    Ilona et Gampo ont vraiment ce point commun à ne pas rater l'eau qui les attire comme un aimant et chaque fois je lis le plaisir dans ses yeux.
    Pour le croisement, l'inverse donnera un Bardot, aux qualités exceptionnelles aussi. 
    Il y en avait beaucoup aussi dans cette région, et là aussi, petit à petit, ils ont disparu.
    Bises et bonne journée à vus deux.
    Caresses à ta petite tribu


      • Jeudi 22 Septembre à 13:54

        Bonjour Pascale,

        Ilona repère l'eau avant nous et s'y précipite. Si on arrive pas à temps, elle est déjà couchée la bedaine dans l'eau.

        Suivant la saison et surtout dans les torrents de montagne souvent très froids je n'apprécie pas. Qu'elle soit mouillée cela ne m'embête pas mais c'est pour elle. A 9 ans maintenant je me dis que ce n'est pas une bonne chose. L'eau glacée risque juste de raviver les douleurs dues à l'arthrose.

    9
    Jeudi 22 Septembre à 08:47

    me voilà de retour après une période bien occupée, l'anniversaire de mon mari, des rendez-vous à tout va et un concours de peinture. voilà une superbe balade que tu nous offres, j'adore ces paysages, quelle sérénité, j'adore cette cabane des mulets, j'aime son authenticité. je pense que les mulets disparaissent du fait qu'on considère qu'ils ne sont plus aussi utiles qu'auparavant , c'est bien dommage. bises.celine

    10
    Jeudi 22 Septembre à 08:58
    erato:

    Une randonnée magnifique  dans laquelle je me suis transposée grâce à tes superbes photos et commentaires.

    J'adore les ânes et les mulets  depuis toute petite.

    Je te comprends , randonner avec son chien est un moment extraordinaire de grande complicité et partage.

    Je souffre en voyant la traversée de pierres!!!

    Merci pour ce bonheur , belle journée Elisa

      • Jeudi 22 Septembre à 14:05

        Toutes nos randos ce font avec des chiens libres. La même rando avec ton chien au bout d'une longe est pour moi (et pour le chien) un supplice. Si tu as du dénivelé, un sac sur le dos, un appareil photos autour du cou et des bâtons  c'est impossible d'avoir du plaisir avec un chien attaché.

        Avec eux libres c'est un plaisir, un partage .... la complicité est là. Avec mes chiens les randonnées sont mes meilleurs moments et mes meilleurs souvenirs.

        Les pierriers, il faut avoir des chaussures qui tiennent bien les chevilles et les bâtons de marche sécurisent bien.

    11
    Jeudi 22 Septembre à 09:26

    Coucou Elisa,

    Je crois qu'il faudrait que tu me vois quand je viens sur ton blog. Je souris béatement devant tes photos, tantôt attendrie, tantôt émerveillée.

    Aujourd'hui je vais essayer de faire fi de mes douleurs aux mollets de ma dernière randonnée pour emmener... Mya ! Une première pour elle et moi. Je sais que cela ne va pas être du gâteau mais j'ai envie d'essayer. Evidemment j'ai choisi une rando pas très difficile.

    Bonne journée

    Gros bisou

      • Jeudi 22 Septembre à 13:58

        Bonjour Sonia,

        J'espère que cette première sortie avec ta chienne a été bonne. Le Berger Australien est une race qui randonne bien. Le plus important est le rappel.

    12
    Jeudi 22 Septembre à 09:27

    bonjour chers amis, une superbe sortie a la "cabane des mulets" ...superbe nature, paturage, torrent, dans ma campagne natale tres peu de mulets ou mules , surtout des chevaux de trait pour les travaux des champs (boeufs aussi), quelques anes, seuls les bucherons utilisaient des mulets, animal precieux en montagne ou dans les terrains difficiles  ! merci pour ces  belles images, amities et bises de PPR

    13
    Jeudi 22 Septembre à 09:53

    Bonjour Élisa

    Une nouvelle fois tu nous emmènes sur des sentiers qui nous envoutent. Les paysages sont grandioses et la géologie de l'endroit surprenante, notamment les ondulations des pâturages.

    Concernant les mules et mulets, l'homme à la faculté d'oublier les services rendus. Ne serait-il pas plus intelligent de proposer des ballades en ane ou en mulet en montagne, plutôt que des ballades sur des quads qui ravagent tout ?  Combien de races d'animaux domestiques ont disparu, ou ont manqué de disparaitre, parce que pas assez "rentables" ? Pourtant il s'avère aujourd'hui que ces races étaient adaptées à un terroir et à un climat donnés,  qu'elles étaient très robustes, et moins sujettes aux maladies que des animaux  d'élevage intensif.

    Pauvre nature humaine.

    Quoi qu'il en soit tes photos donnent le moral, et offrent un grand bol d'air.

    Je te souhaite une bonne journée , caresses à tout ton petit monde. Bises.

    14
    Jeudi 22 Septembre à 10:30

    Bonjour chère Dame du Sud.

    Tu nous montres de jolies vues sur des montagnes désertées depuis longtemps par ses habitants si on excepte les alpagistes. Et puis surtout, pas de touristes ... Le bonheur à l'état pur.

    Bises savoyardes

    15
    AmiGilbertAhuy
    Jeudi 22 Septembre à 11:09

    On avait fait une balade sur des mulets en Turquie, dans la Cappadoce... finalement c'est très agréable et ça a l'air très gentil cet animal ! Qu'est-ce que c'est tranquille ces paysages champêtres de montagne.. et ces jolies cascades que l'on découvre tout en marchant et qu'on a bien du mal à quitter !

    Belle journée

    Gilbert

    16
    Jeudi 22 Septembre à 11:35

    Un beau billet ce matin (comme si c'était exceptionnelle)

    Dans la cascade Ilona se fait caméléon

    Quand je la voit si près de toi tu me semble fragile et j'ai toujours peur qu'elle te bouscule par joie du jeux ...

    La montagne est mangifique merci de la partager

    Bisous et caresses. (Quand j'écris caresses je ne peux m'empêcher de penser à Meije avec qui Ilona partageait mes tendresse.)

      • Jeudi 22 Septembre à 14:12

        Bonjour,

        Ilona a toujours été douce avec moi et je ne me suis jamais retrouvée "les 4 fers en l'air" !

        Une seule fois que je me souvienne elle a fait tomber un jogger qui arrivait sur nous et qui n'avait pas voulu s'arrêter. Pour elle, cet homme était une menace et elle lui a sauté dessus.

        Je suis sensible à ta pensée pour Meije. Elle nous manque toujours tant !

    17
    Jeudi 22 Septembre à 12:23

    et photos géniales comme à chaque fois....infatigables à tout propos.... super belle région  loin de tout .....beau couple ....que souhaiter de plus   ♥♥

    18
    Jeudi 22 Septembre à 13:12

    Je passerais volontiers quelques jours dans une cabane comme celle-ci dans un endroit pareil... yes

    Les mules et mulets n'ont plus beaucoup d'utilité de nos jours dans nos pays "civilisés"... par contre on en voit encore beaucoup dans les pays "en voie de..." sarcastic

    J'adore la connivence entre les deux amies...

    Bisous et bon après-midi

    19
    Jeudi 22 Septembre à 13:42

    que de superbes images, je ne savais que des mulets allaient aussi haut..

      • Jeudi 22 Septembre à 14:23

        Le mulet est surtout un animal de montagne. Autrefois il était utilisé pour les ravitaillements des refuges.

        Puis durant la guerre pour porter l'équipement. Ils sont endurants pouvant porter de fortes charges.
        Aujourd'hui, l'armée veut de nouveau le mettre à l'honneur et s'en servir de nouveau. C'est un animal calme, intelligent qui supporte l'altitude et passe là ou même la technologie moderne n'arrive pas.

    20
    Jeudi 22 Septembre à 13:49

    Bonjour Élisa.  C'est magique cette montagne qui est de toute beauté et en faire l'ascension doit être exaltant et récompense suprême , l'arrivée près de cette cabane aux mulets . Je me demandait à ce propos la différence avec un âne ... merci de l'explication en fin de billet . Mais une question me taraude l'esprit , puisqu'ils sont en voix d'extinction , qui fait leurs boulots maintenant ? Très belles illustrations mon amie mais un gros C.D.C. pour la 4ème qui donne envie d'un séjour là bas . Merci de ce partage découverte . Bonne fin de semaine . Bises de Bel. et à bientôt . @+1. 

    21
    Jeudi 22 Septembre à 14:36
    Renée

    C'est superbe a voir a faire serais une autre histoire ......Le mulet doit être préservé c'est un animal qui a rendu tant de service à l'homme..Bises

    22
    Jeudi 22 Septembre à 15:26

    Merci pour cette magnifique randonnée avec cette belle cabane des mulets...

    Ce serait dommage qu'ils disparaissent...

    J'ai vraiment apprécié ta balade.

    Bisous Elisa

    23
    Jeudi 22 Septembre à 15:30
    Gine

    Le mulet a été utilisé longtemps dans les Alpes suisses, et enfant, je connaissais un rémouleur dont le mulet tirait la charrette. Il n'était pas rare que l'on rencontre ces animaux au pied sûr sur les chemins des alpages... Il bénéficiait d'une aura de bête sur laquelle on pouvait compter en toute circonstance dans la vie d'un paysan et... on a laissé perdre e patrimoine au profit des machines plus rapides et certainement plus commodes. Un peu de reconnaissance n'aurait pas été de trop...

    Ilona paraît toute petite dans ces paysages grandioses, mais dans tes bras, elle paraît immense!

    Bonne fin de journée!

    24
    Jeudi 22 Septembre à 15:39

    BONJOUR

    Elles sont  toutes belles tes photos ,je les aimes beaucoup

    tu a un bon coup d’œil...c'est donner a tout le monde 

    devant la maison des Mulets j'ai vue qu'il y avait un superbe sorbier

    pareil c'est un arbre que j'aime aussi beaucoup

    quand je suis en montagne je les cherches  comme les petits oiseaux

    en plus il y en avait une bien contente de pouvoir tremper ses pattes pattes

    bonne fin de semaine bisous

    25
    Jeudi 22 Septembre à 17:37

    quelle magnifique balade... tout semble si paisible si serein... ça fait du bien... bisous

    26
    Twiggy
    Jeudi 22 Septembre à 17:39

    Coucou Elisa,

    Voici une bien belle randonnée dans des paysages qui redeviennent verdoyants. Ceux-ci ne semblent pas manquer d'eau puisqu'il semble y avoir de nombreuses sources pour le bonheur d'Ilona. Merci à toi de nous donner l'explication sur la conception du mulet car j'étais persuadée qu'il s'agissait de l'autre nom attribué à l'âne. En fait, il s'agit bien de deux animaux différents mais je suis en partie pardonnable car ils ne sont pas nombreux chez moi par rapport à d'autres régions. Je frémis en voyant Christian traverser ce pierrier. C'est un environnement que je redoute lorsque nous nous baladons en montagne car j'ai toujours peur qu'une pierre se dérobe sous mes pieds et me fasse chuter sur la tête. J'aime beaucoup ta bannière sur laquelle moutons, chèvres et chiens semblent faire bon ménage.

    Bisous.

    27
    Jeudi 22 Septembre à 20:27
    Bonsoir à tous les deux merci pour vos photos si belles et ce mulet et ces ânes c'est trop mignon mais je ne savais pas qu'il y en avait presque plus, hélas ... , Et toi Ilona et le nature et+++ je me régale gros bisous belle soirée à+ wouaff wouaff
    28
    Jeudi 22 Septembre à 21:18

    Bonsoir Elisa, 
    Un âne comme papa et une jument comme maman, ce croisement ne peut donner qu'un bel animal. 
    Les photos de l'ânesse à l'entrée de la cabane sont très belles.
    Le mulet a belle allure, c'est bien dommage qu'il n'y ait eu que deux naissances à l'état naturel et qu'on soit obligé de recourir à l'insémination artificielle.
    Cette rando se mérite, les paysages sont très beaux avec ces torrents de montagne qui font votre bonheur et le bonheur de Ilona. 
    Bises et bonne soirée

    29
    Vendredi 23 Septembre à 10:38

    une très belle randonnée, dans ce paysage splendide Elisa

    la cabane aux mulets et tes explications sont très intéressantes

    merci pour ce joli partage

    bonne fin de semaine

    30
    Vendredi 23 Septembre à 10:46

    Un vrai coup de cœur pour la cabane des mulets.

    J'y imagine, comme pour une petite maison de berger=, un meuble en cembro, avec table articulée.

    Et sur la porte gardée par le mulet, une station météo hyper connectée ;-))

    Tout est basé sur l'observation du caillou suspendu.

    À plus. Yann

    31
    Vendredi 23 Septembre à 16:49

    Merci, Elisa, pour tes explications, tout comme celles découvertes dans les commentaires.

    Cela a beau être rudement intéressant, j'avoue que je n'aurais pas osé poser les questions ;-)

    Gros bisous et bonne fin de semaine.

      • Dimanche 25 Septembre à 16:03

        Coucou Denise,

        Il n'y a pas de honte à ne pas savoir.

        "On a le droit de ne pas tout savoir, mais on a pas le droit de ne pas poser de questions."

        Personnellement cela ne me fait rien de demander lorsque je ne sais pas. j'aime satisfaire ma curiosité et combler mes lacunes.

        Tu sais j'avance en âge et il y a tant de choses que je ne sais pas !

    32
    Yvonne Anne
    Vendredi 23 Septembre à 18:19

    Bonsoir Elisa,

    Votre belle région, je ne l'ai , malheureusement, pas suffisamment visitée....Aussi, vais-je sur une carte des Alpes  de Haute - Provence pour mieux positionner les sites dont vous nous parlez, dont vous nous offrez de si magnifiques clichés.

    Aujourd'hui , massif imposant que cette Roche Close et ses contreforts et qui surplombe des formes plus douces, étrangement ondulantes comme les vagues de l'Océan.

    Les diverses strates montrent bien par leur structure  et leur coloris les grands chambardements qu' a subi notre planète au fil des ères.

    Les vues sont vraiment ressourçantes, vivifiantes. Les prairies bien que rases semblent avoir un peu reverdi et s'animent. Des mélèzes s'élèvent majestueusement vers le ciel bleu. Le troupeau de bovins, taches brunes, pâture ou digère en attendant la fin de l'estive qui le ramènera dans la vallée. J'ai un coup de cœur pour cette ânesse qui apparaît dans l'embrasure d'une jolie porte. Elle est attachante avec ses yeux baignés de mélancolie qui regardent les randonneurs passer. Cette cabane de mulets est belle  par sa forme et fort bien entretenue. Adossée à la pente herbeuse, elle assure un abri apprécié de tous, sans aucun doute.

    En Lorraine, pas ou peu d'âne, mulet, mule, bardot....bêtes de bât , nécessaires dans des contrées escarpées, aux sentiers fort pentus. Les chevaux de trait tiraient des attelages à travers champs, sur des chemins largement accessibles. Dans le massif vosgien, la schlitte ( sorte de traîneau ) permettait de descendre le bois débité en forêt.

    Les cascades offrent des eaux jaillissantes, bondissantes sur les éboulis pour le plus grand plaisir d'Ilona et de ses compagnons de randonnée.

    D'ailleurs , avec elle, vous formez , Elisa et Christian, des duos attendrissants. Ilona n'est jamais bien loin de Christian lors de la marche ou de la pause. Quant à vous, les filles, plus tactiles, quelle merveilleuse tendresse !

    Voilà donc une belle page rafraîchissante  avec des couleurs qui peu à peu laisseront la place à des teintes automnales, flamboyantes.

    Belle fin de journée à tous et bel Automne , lui qui vient aujourd'hui de détrôner l'Eté !

     

     

    33
    La zab
    Vendredi 23 Septembre à 18:44
    La zab
    Coucou Elisa merci pour cette belle histoire. Ta randonnée est de toute beauté. Dommage que cet animal est en voie de disparition. Bonne soirée Elisa.
    34
    Vendredi 23 Septembre à 19:00

    Coucou Elisa,

    Une bien belle balade, verdoyante, qui nous en met pleins les yeux ! Je vois que les sources ne manquent pas dans cette région, un bien précieux de nos jours, lors de grandes sècheresses comme cette année. Jolie cette cabane de berger, cela donne envie de s'y reposer !

    Bonne soirée à vous deux.
    Bisous.

    35
    Samedi 24 Septembre à 09:08

    Coucou l'amie de la nature, comme c'est reposant même s'il faut marcher pour les randonneurs, le plaisir est tel que le bonheur dans les alpages existe naturellement et tu nous offres la possibilité de les découvrir à notre façon, pour moi assise devant mon écran, et je t'en remercie. Quand je suis tes photographies j'ai l'impression d'être là à contempler toute cette beauté qu'offre encore la nature, en espérant que l'homme ne va pas continuer à tout détruire.

    Je connais les ânes à la croix de St André, une voisine de mes parents en avait et il faut qu'ils soient deux sinon il s'ennuie et meurt de solitude. Bizarre pour un âne que je croyais plutôt solitaire. Quant au mulet, les pauvres ont bien servi à l'homme durant des décennies et maintenant on les jette car la machine ou autres les remplacent. Pourtant dans les montagnes ils étaient courageux ces mulets à porter les sacs, comme les sacs de pierres pour faire un chemin justement que l'homme empreinte afin d'arriver à sa cahute. Je suis triste d'apprendre cela je ne savais pas qu'ils étaient en voie de disparition.

    J'adore la complicité que tu as avec Ilona et elle te le rend bien, c'est trop chou l'amour des animaux envers l'humain et à l'inverse. 

    Bon je ferme les yeux après avoir enregistré tes clichés dans mon cervelet et je me retrouve près de la cascade à mettre mes papattes avec Ilona dans l'eau translucide et fraîche.

    Merci pour ces belles photos et ces infos pour l'âne et le mulet. Bisous bel automne (tu vas voir de magnifiques couleurs bientôt là-haut !)

    36
    Samedi 24 Septembre à 16:01

    Encore de bien jolies photos , j'adore le chalet et cet âne que je trouve très attendrissant. Pour le mulet je ne savais pas. Tes paysages sont d'une beauté incroyable! Merci pour ton gentil passage. GROS BISOUS

    37
    Samedi 24 Septembre à 18:08

    bjr Elisa, quelle belle randonnées, le site est superbe ainsi que tes clichés.

    Excellent le baromètre !

    belle fin de journée

    38
    Samedi 24 Septembre à 18:28
    JP65

    Un grand coucou Élisa, dès la première image il y a un attachement avec cette belle ânesse et au détour d'un sentier le paysage se laisse découvrir avec les grands espaces et les plans successifs sur tes photos.

    Ta troisième image avec ses secrets de fabrication à une très belle "chevelure", l'image suivante: tu contemples en laissant tes pensées faire le reste, la suivante encore qui te rassure.

    La cabane des mulets et son baromètre de plus en plus rare, Ilona qui contemple la Vallée de la Blanche sans oublier la discussion entre filles, les pâturages ondulés et pour d'autres doux pour la vision. On renoue et grâce à vous trois dans cette Nature, il reste encore des belles journées et on est avec vous pour toujours découvrir, avant de te quitter j'ai un p'tit faible pour ta dernière photo, un brin rassurant et très authentique !

    Merci pour ces virées, des grosses bises et bon Dimanche !

    39
    Dimanche 25 Septembre à 10:25

    Comme toujours ta page est merveilleuse! Il faut prendre le temps d'apprécier chaque photo tellement elles sont belles...Lire aussi tes textes toujours très riches... merci

    40
    Dimanche 25 Septembre à 14:53

    Loin de la foule, de la chaleur, du "e-commerce", du bruit, de l'informatique et de tout ce que notre siècle a de mauvais, j'irais bien passer quelques jours , me ressourcer dans cette cabane de mulets. Instant de rêve dont je te remercie.

    41
    françoise
    Lundi 26 Septembre à 10:32

    ici, il y a peu, deux trois ans, j'ai vu un âne honorait une jument... magnifique reportage ! 

    42
    Laurence
    Lundi 26 Septembre à 13:11

    Cabane, cabane, c'est bien plus qu'une cabane, c'est une belle petit bâtisse avec un charmant mulet, j'aime bien ça ! 

    Quel bel endroit......

    Bises

    43
    Lundi 26 Septembre à 17:43

    Bonjour Elisa

    Tes photos sont magnifiques aussi bien celles de l'ânesse que celles des paysages .

    Marcher dans les pierriers ne doit pas être facile chose que je n'ai jamais faite .

    J'aime vraiment beaucoup ces paysages .

    Bises

    44
    Mardi 27 Septembre à 10:13

    Toujours aussi ressourçant de passer par ici - tes photos sont magnifiques et merci pour toutes les explications

    bonne et belle journée

    et gros bisou

    45
    Mercredi 28 Septembre à 11:49

    Bonjour Elisa,  

     Une belle promenade aux paysages divers et  biens marqués. Cette cabane est sans doute bien agréable au regard de la photo. Quant aux mules et mulets, c'est vrai qu'on en voit de moins en  moins. Leur stature imposante a de quoi impressionner. C'est un bel animal.

    Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :