• Sérénité, confinement et résilience.

    La sérénité est un sentiment de calme qui procure un état de bien-être.
    C'est une quête universelle, c'est une paix intérieure.

     

    En faisant une mini-vadrouille  autour de chez-moi, dans la garrigue au milieu des pins et du thym en pleine floraison, existe  une retenue d'eau alimentée par une source.

    Des poissons colorés en bandes serrées allaient et venaient.

    C'est un spectacle très relaxant.

    On peut rester très longtemps à les regarder et cela fait un bien fou.

     

     

     Je n'ose me plaindre du confinement.

    Bien-sûr, il faut tenir dans la durée et surtout combattre l'angoisse de l'avenir.

    Dans chaque chose négative il  est bon d'en tirer du positif.

     

     

    Je pense aussi aux  familles entières confinées dans des petits appartements en ville.
    Rester enfermé chez-soi et limiter les contacts avec les autres n'est pas sans effet sur le moral.

    La frustration et l'ennui sont là.

     

    Sérénité

     

    Par contre ce confinement peut apporter son lot de bénéfices. C'est aussi l'opportunité  de mieux se connaître, de mieux communiquer avec les autres.

    Reprendre le contrôle de sa vie psychologique.

    On peut mieux juger les sentiments des personnes. il n'y a plus "de filtre" pour cacher les vraies personnalités. Avoir et recevoir de l'empathie des nôtres est primordial.

    "C'est dans l'adversité que se révèlent nos vrais amis" (Ciceron)

     

    Sérénité

     

    Ce virus est une catastrophe ... Un tournant dans la condition humaine.
    On recommencera à vivre  mais pas comme avant.

    Il va y avoir beaucoup de décès et beaucoup de ruines sociales, des personnes cassées. Le clivage social va être plus important. (Boris Cyrulnik)

     

    Nous sommes contraints à la résilience.

    C'est-à-dire à la capacité de supporter psychologiquement les épreuves de rebondir et de prendre un nouveau départ après un traumatisme.

     

    Sérénité

     Avril 2020

     

    "Il  ne faut pas que considérer le confinement comme une contrainte mais aussi comme une opportunité de réfléchir sur nos modes de vie et sur notre société.

    C'est également la possibilité   d'ouvrir son esprit, et pour cela il faut passer du temps tout seul et surtout arrêter de bouger."

     

    « Les P'tits gourmandsLe temps du lilas »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Avril à 07:34

    Il faut en effet profiter de ce moment pour réfléchir à nos vies éphémères et apprendre à cueillir chaque matin les plus petits bonheurs

    2
    Mercredi 22 Avril à 07:38

    Je ne suis pas aussi optimiste que toi sur la reprise de la vie… Elle redeviendra très vite comme avant. Seuls certains vont en pâtir plus que d'autres mais les plus riches se relanceront dans la bataille au profit le plus vite possible et la ronde effrénée recommencera. Il y aura sans doute un peu plus d'inégalités.

    3
    Mercredi 22 Avril à 07:55

    Coucou ma belle dame. Oui, ce confinement nous bouscule toutes et tous et ce n'est pas simple tous les jours. J'essaie d'être positive, de me dire que j'ai de la chance d'habiter en Suisse où nous sommes semi-confinés. Et dès le 27 avril, l'activité économique va reprendre peu à peu. (crèches, coiffeurs, tous les secteurs des grandes surfaces). Et le 11 mai, ce sera le tour des écoles. Moi, je n'ai pas arrêté de travailler, j'ai fait du télétravail, ce qui n'est pas simple pour gérer des gens à distance mais apparemment, dès le 1er mai, je vais être mutée dans un job qui n'est pas du tout le mien pour donner un coup de main car il y manque de bénévoles: je vais devoir aller livrer des repas. Il faut être flexible et disponible. Quant à l'avenir, il faut rester le plus positif possible mais il est clair que les conséquences de cette crise vont être terribles. Alors regardons les poissons et respirons calmement  pour ne pas sombrer dans l'angoisse. Bises alpines... de loin et courage.

    4
    Chipie50
    Mercredi 22 Avril à 08:05

    Bonjour Chère Elisa, 

    Quelle magnifique billet et photos en cet "aquarium" nature et toutes tes réflexions que je rejoins à 1000 % ;-)

    Tellement vrai et je t'en remercie. Chez nous, crois bien que beaucoup ne tireront aucune leçon hélas, "Pouvoir et vouloir plus" reprendront avec hargne... "Ils" se contredisent... Si quelques uns ont compris ce sera toujours ça de gagner.

    C'est un énorme Merci pour se beau moment (un de plus) passé auprès de Toi !!

    Prenez bien soin de vous et surtout gardez le moral , c'est hyper important !

    Un gros câlin à vous partager accompagné d'amitié. Bisous 

    5
    Mercredi 22 Avril à 08:07

    oui ces poissons en aquarium

    Contemplation 

    Sérénité 

    Merci 

    C'est zen !

    6
    Mercredi 22 Avril à 08:07

    Je suis d'accord avec toi pour toutes ces réflexions et moi non plus je ne me plains pas vu que je peux aller faire un tour dans la garrigue autour de chez moi et que je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer une seule seconde. Comme pour tout le monde ma famille me manque, ma vie sociale me manque mais aussi la solitude me manque parce que justement j'ai besoin de liberté et de me retrouver seule et je me sens plus envahie que d'habitude. C'est le paradoxe du confinement, les gens seuls se sentent davantage seuls et ceux qui vivent à plusieurs rêvent  de l'être un peu plus ! Et bien entendu la privation de notre liberté de mouvement, le fait que le gouvernement décide pour nous, tout cela fait réfléchir et cela m'inquiète plus que le virus lui-même qui finalement si on regarde les statistiques sévit plutôt en ville là où les gens  ne peuvent s'éloigner les uns des autres.  Par contre je ne pense malheureusement pas que nous soyons à un tournant important de société, il y a eu d'autres virus précédemment, d'autres catastrophes sanitaires et cela n'a pas changé la vie des gens pour autant, espérons juste qu'un peu plus de gens prennent conscience que la production locale est préférable à la mondialisation et que l'argent ne fait pas tout... Bises et une douce journée 

    7
    Mercredi 22 Avril à 08:10

    Je le vois comme toi Elisa, c'est une leçon de vie qui nous permet de nous "poser" et réfléchir.. rien ne sera plus comme avant… 

    J'ai préféré me "confiner" dans le Rhône chez mon compagnon, car on a plus d'espace extérieur et c'est la campagne, on est tranquille on peut se promener tranquillement, en respectant les règles de confinement, bien sûr.

    Nous repartons sur Mèze à la fin du confinement .

    Jolie cette retenue avec ces petits poissons.. comme toi je plains les personnes logées à l'étroit en famille..

    Bonne journée Elisa gros bisous 

    8
    Mercredi 22 Avril à 08:29

    Quel beau billet, quel beau texte, vraiment. Et oui, ce confinement va nous changer complètement, nous vivons une période terrible. Mais comme toi je me considère comme favorisée car j'habite à la campagne et peut malgré tout m'évader tous les jours ... Mais j'ai quand même beaucoup d'angoisses car je vis depuis 16 mois une période très difficile. Mais bon ... je survivrai ! Plein de bisous.

    9
    Mercredi 22 Avril à 08:33

    Heureux qui comme les poissons dans l'eau qui n'ont qu'une priorité : s'alimenter...et de voguer au fil de l'eau dans un univers unique où ils paraissent voler à leur gré, en se laissant porter par les courants de l'eau de la source fraîche en toute sérénité ! Pour eux, le confinement n'existe pas ! 

    Nul besoin d'aller bien loin pour réussir de superbes clichés, on a souvent près de chez soi, comme une sorte de petits paradis où la vie coule lentement, dans des moments paisibles et reposants ! 

    Bonne journée confinée, une de plus... mais en sachant vivre paisiblement avec peu de choses si simples ! 

    Ne serait-ce pas une petite forme du Bonheur ? 

    Gilbert

     

    10
    chris
    Mercredi 22 Avril à 08:42

    Bonjour,

    La nature est bien plus forte/avisée que nous. Les scientifiques ont établis que lorsqu'il y a excès elle s'autorégule d'elle même et crée un virus /une maladie pour rétablir l'équilibre naturel ainsi dans les forêts, la mer, les espèces.... L'homme par sa soif du TOUJOURS PLUS , de naissance, de biens matériels, a bouleverser l'ordre de sa mère la terre. La course au profit en est l' élément le plus perturbateur. RIEN  ne peut l'arrêter. Par contre chacun individuellement peut le freiner. En mangeant pour vivre et non pas l'inverse, en consommant judicieusement, en recyclant nos déchets  de plus en plus.  Et ça commence chez soi,  dans son environnement. On a tous besoin de repères, d'exemples concrets. Le retour au bon sens est plus que nécessaire face au marketing et aux politiques/ambitieux de tous bords . Ce n'est plus eux qui sont à notre service mais l'inverse trop souvent.

    Les pandémies reviendront c'est une évidence. Il est vital de s'organiser, de se préparer chacun individuellement sans en laisser exclusivement la responsabilité à nos gouvernements.

    11
    Mercredi 22 Avril à 08:46

    Coucou chère Élisa

    Ton billet philosophique sera accueilli positivement par tous tes visiteurs ce matin. Essayer de rester zen face à l'adversité n'est pas chose aisée mais il y a heureusement des personnes sur qui on peut s'appuyer pour surmonter la terrible épreuve actuelle.

    Bises savoyardes

    12
    Mercredi 22 Avril à 09:07

    C'est une épreuve pour tout le monde mais il est intéressant de voir que suivant le pays ce n'est pas vécu de la même façon. Je vis dans un pays et une région extrêmement touchée, d'une façon générale la population respecte bien les mesures pourtant assez contraignantes (plus qu'en France). Je suis entièrement d'accord avec toi des situations négatives il y a toujours un peu de positif.
    Il est surprenant de voir comment la nature a repris ses droits (animaux, baisse de la pollution)  en de nombreux lieux et tout ça en 1 mois, donc c'est réversible et assez rapidement, si on voulait faire des efforts, nous pourrions respecter bien mieux notre planète.
    Je pense que la vie d'après sera différente et pour longtemps, en bien car on aura pris conscience de beaucoup de choses et en mal hélas les inégalités sociales seront sans doute encore plus grandes.
    Le pouvoir apaisant des poissons est connu il ya des cabinets médicaux ou dentaires avec des aquariums ! Bonne journée, bises italiennes ensoleillées !

    13
    Mercredi 22 Avril à 09:08

    Bonjour Elisa

     En effet c'est relaxant et très beau. J'espère que vous allez bien?

    Je te souhaite une belle journée et prend bien soins de toi.

    Bisous,

     

    Rohnny

     

    14
    Mercredi 22 Avril à 09:35

    Bonjour Elisa, 

    je ne me plaints pas du confinement , la seule chose qui me manque, 

    ce sont mes enfants et les ptits loulous , mais on prend patience. 

    Sinon j'aime ce calme sans voiture , juste le tracteur du fermier voisin, 

    quel bien ça fait. 

    Passe une bonne journée, gros bisous

    Nadine

    15
    Mercredi 22 Avril à 09:36

    Bonjour Elisa

    Oui ils sont beaux ces poissons et tous différents les uns des autres, ça devait être sympa de les voir venir et repartir.

    Tu as bien expliqué la situation sur le coronavirus, un virus très puissant qu'il faut éviter en restant confiné.

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    16
    Mercredi 22 Avril à 10:02

    Incroyable, avec ces poissons vous continuez de nous faire apprécier ce qui vous entoure !!!

    Pour ce qui est du confinement, je crains que cela ne serve malheureusement pas de leçons à certains...

    Gardons le moral et restons positifs en prenant le temps, comme vous le faites si bien, d'apprécier nos petits bonheurs de chaque jour !!!

    17
    Mercredi 22 Avril à 10:08
    PPRene

    bonjour chers amis, merci pour ces belles images, la bannière d'abord, et tous ces petits poissons multicolores , et un grand merci pour tes réflexions, auxquelles j'adhère pleinement, personnellement je ne suis pas du tout pénalisé par ce confinement, je vois deux personnes par jour, ma fille pour les provisions, et mon fis qui partage son  Ilona avec moi  !  mon seul regret je n'ai pu aller fêter le centenaire de mon oncle au pays natal, et j'ai du annuler un voyage à Cuba, mais on en verra d'autres, gardons notre calme et notre sérénité, certains sont bien plus en peine que moi, les parents confinés en appartement  avec plusieurs gosses, ceux qui ont perdu leur travail , ceux qui travaillent pour nous soigner ou nous alimenter , les inegalités vont encore augmenter , l'economie risque de s'ecrouler , c'est peut etre une chance pour la planète, de se ressaisir, avant la fin du monde provoquée par nos excès et nos negligences ? reflechissons à changer nos modes de vie, il est grand temps ! portez vous bien chers amis , grosses bises de PPR

    18
    Mercredi 22 Avril à 10:11
    Ce bassin est privé ? Pour trouver de tels poissons il a bien fallu que quelqu'un en mette au départ, après ils ont dû se reproduire. C'est effectivement un beau spectacle, très apaisant, je me poserais volontiers là tout un après-midi !
    C'est sûr que la vie d'après va être bien différente... résilience !
    19
    sonia
    Mercredi 22 Avril à 10:18

    Bonjour Elisa,

    Pour une fois (ou peut-être deux) j'ai voulu lire les commentaires de tes ami(e)s. Et je me trouve au milieu de ces réflexions.

    Tes photos comme toujours sont très belles et effectivement ce devait être bien apaisant. 

    La nature, la faune sont en ce moment nos plus grandes alliées contre la déprime. Quand tout sera fini, dans quelques mois et au moins une bonne année d'après ce que je comprends, continuerons nous à voir cette nature avec des yeux neufs ou reprendrons nous nos vies là où elles s'étaient arrêtées avant l'arrivée du virus ? Je voudrais y croire, espérer en la nature humaine après un traumatisme d'une violence inouie mais une part de moi se dit que la moitié de la population retournera à la course au pouvoir. Pouvoir politique, pouvoir social.

    En fait j'ai décidé de vivre au jour le jour, ne pas penser à demain et vivre le mieux possible le jour qui se présente. Et je me sens apaisée presque heureuse si ce n'est cette peur très naturelle du virus.

    Gros bisou et bonne journée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    20
    Mercredi 22 Avril à 10:36

    Coucou Elisa

    Un billet zen, très relaxant ce matin avec ces petits poissons de toutes les couleurs.

    La vie ne pourra pas reprendre comme avant le confinement... sinon les conséquences feront que nous serons "reconfinés"... alors oui... résilience !

    bonne et belle journée

    gros bisous 

    21
    Marie France Garnaud
    Mercredi 22 Avril à 10:54
    Bonjour Elisa, ce plan d"eau avec ses beaux poissons de couleurs apportent de la couleur et de la lumière dans mon quotidien. Depuis plusieurs jours la pluie nous confine vraiment. Pour moi à mon âge cette situation est angoissante surtout lorsque la famille ne se préoccupe pas beaucoup de savoir comment je vais. Je sais qu'il y a des personnes plus défavorisées que moi. Je suis à la campagne et peux mettre le nez dehors pour faire des petites photos et retrouver la nature que l'on avait tendance à regarder superficiellement. C'est le moment de retrouver des petits bonheurs autour de nous,malgré que je ne sois pas dans la meilleure des régions pour respirer l'air pur car beaucoup de traitements par pesticides pour les vignes. Pollution pour les humains et pour la planète. Peut être que la situation actuelle donnera à réfléchir à certains responsables. .... Chaque jour tes photos m'apportent une bouffée d'oxygène. Elisa Merci. Je te souhaite une bonne journée. Prends soin de toi. Bisous.
    22
    Mercredi 22 Avril à 11:06

    bonjour Elisa , ah oui j'aime +++ les poissons , carpes koï  et ++ , j'en ai dans mon bassin  ... ,   tes photos sont magnifiques !    et pour le confinement

    c'est très dur pour beaucoup  ! oui on est privilégié d'avoir un jardin !  mais moi j'espérais partir début d'année  et puis ça dure +++ !

    et quand partirons nous  je ne le sais pas ?    j'essaye de positiver  mais je n'y arrive pas !   enfin gros bisous belle semaine a +

    23
    Mercredi 22 Avril à 11:42

    Bonjour Elisa, 

    Ce confinement ne m'affecte pas particulièrement. Bien sûr d'habitude, je sors. Et bien maintenant, je me fais une raison. Et puis j'ai assez à faire à la maison et au jardin (d’agrément). J'ai la chance de vivre à la campagne, donc c'est moins dur pour moi que pour certains.

    Je me suis remis à faire des tableaux,  j'écris,  je trie et publie des photos, après on verra. Pour le moment,  je n'ai pas le temps de faire un bilan. Je vis au jour le jour, mais comme c'est ce que je faisais déjà avant...

    Allez, demain sera un autre jour. 

     Bises.

    24
    Mercredi 22 Avril à 12:55
    Cerise violette

    Quel doux billet philosophique . Je ne suis pas pénalisée par le confinement . Retraitée depuis longtemps j'ai petit à petit diminué mes sorties urbaines , au fil des ans pour privilégier la nature autour de moi. Les contacts sociaux ne me manquent pas . Des années auprès du public d'enfants , puis de  familles et de collègues en "open space " bruyant , sans oublier le train quotidien Rouen Paris , m'avaient saturée mentalement . Penser aux autres à outrance et s'oublier ...

    Mes enfants ont pris de la distance depuis mon remariage , je ne les vois plus . J'ai réussi , sans doute dans le déni de l'absence des filles et des petits-enfants , à être ma meilleure amie , accompagnée de mon mari écrivain . C'est un homme résilient et dans un travail intellectuel au calme. Contemplatif . 
    Ma santé me fait privilégier le plus possible le bienfait du confinement contre un virus qui me serait fatal .

    Je crée beaucoup. Je vois l'évolution du printemps dans mon jardin . Plantes , oiseaux , hérissons .

    Deviendrais-je une ermite ?

    Je ne crois pas , tôt ou tard les salons du livre reprendrons et j'y fais de belles rencontres occasionnelles.

    Merci pour les chiens et les poissons . J'admire !

    Bises

     

    25
    elfie
    Mercredi 22 Avril à 14:22

    coucou Elisa,

    Incroyables ces petits poissons aussi colorés! A se demander si ce sont des hybrides de poissons rouges..Que font-ils là? En tout cas, les photos rendent bien! Ta nouvelle bannière est très belle aussi avec tes 2 gardiennes ! Bonne journée dans ta belle propriété. Bisous

    26
    Mercredi 22 Avril à 16:28

    Je suis tout à fait d'accord avec toi, Elisa, car désormais rien ne sera plus comme avant, mais gardons espoir que certains vont changer leur vision du monde, c'est ce qui m'importe. La Terre, notre Terre souffre, il faut écouter ce qu'elle nous dit depuis des lustres. Ma minette se remet peu à peu de son opération, mais il est difficile aussi pour elle de ne pas aller dehors, et ceci pour 15 jours. Ca va être long. Gros bisous, Elisa, et belle semaine

    27
    Twiggy 62
    Mercredi 22 Avril à 17:04

    Coucou Elisa,

    Je trouve curieux que des carpes koï se trouvent là, à l'état sauvage. Chez nous elles se vendent très cher. Mon mari n'en a d'ailleurs jamais mis dans le bassin car les hérons viendraient immédiatement les dévorer.

    Personnellement je ne souffre pas trop du confinement puisque nous avons la chance d'habiter la campagne avec un jardin assez grand, des arbres, nos animaux et un chemin agricole qui longe notre propriété et nous permet une promenade quotidienne sans outrepasser nos droits. De plus, comme nous sommes retraités, nous sommes rompus à un rythme déjà ralenti. Enfin, nous avons la chance de connaître des journées ensoleillées depuis le début du confinement ce qui est relativement rare chez nous. Comme toi, je pense surtout aux personnes qui habitent en appartement avec des enfants.

    En revanche, je redoute le dé-confinement car je crains les regroupements de personnes. Il sera très difficile de respecter les règles de prudence si nous sommes libres de nos mouvements. Ce n'est pas dans la nature des français. Il suffit de voir le nombre de contraventions distribuées chaque jour.

    Espérons que la raison l'emportera.

    28
    Mercredi 22 Avril à 17:18

    BONJOUR

    Oui tu a raison regarder des poissons calme toujours l’être humain

    en se moment regarder autour de sois c'est bien aussi

    prendre le temps de voir cette vie qui fourmille un petit peut partout  dans nos jardins !

    pas besoin d'aller bien loin

    passe une bonne soirée bisous

    29
    Mercredi 22 Avril à 17:30

    Quel magnifique billet...  et si apaisant !

    Merci Elisa

    Bisous

    30
    Mercredi 22 Avril à 18:02
    Septsup

    oh mais pour être heureux il faut savoir s arrêter  et réfléchir... pas besoin de confinement pour ça... perso je plains beaucoup les personnes qui passent leur vie à se fuir... la sérénité ne peut venir que si l on s accepte et que l on est bien en sa propre compagnie... je pense que c est le préalable pour avoir de l empathie et un vrai soucis de ce qui nous entoure... gros bisous

    31
    Mercredi 22 Avril à 18:47

    5* parfois il faut faire prendre d'originalité, tu l'a fait !! j'aime ce billet coloré et qui détend... tu as raison, cette épreuve est une occasion de réfléchir à nos actes et puis de changer ce qui ne va pas ou n'allait pas, bise Elisa.

    32
    Mercredi 22 Avril à 18:54

    les poissons en aquarium

    vraiment zen Élisa

    il sera pas facile de retourner à la vie "normale"...

    notre vie sera différente...

    sans la moindre doute

    bonne journée

     

    33
    pulsatilla
    Mercredi 22 Avril à 19:59

    Bonsoir,

    Je partage tes inquiétudes au sujet du virus et du confinement qu'il a été nécessaire d'adopter  , qui cumulent leurs conséquences désastreuses sur la santé physique et mentale et sur l'économie , sur la destruction éventuelle de ce que certains avaient mis toutes leurs forces à construire ;beaucoup de familles sont endeuillées sans avoir pu accompagner leur proche dans ses derniers instants , ce qui est une chose affreuse . J'espère que les personnes âgée se remettront de la perception cruelle qu'elles ont eu soudain de leur fragilité  (surtout si elles ont entendu certains commentaires ) et qu'on ne les considérera pas désormais que sous cet angle débilitant ! Et j'appréhende  que l'été qui va venir nous apporte  une canicule catastrophique :  la nature que nous avons malmenée se venge et souvent dramatiquement , il et difficile de reconquérir un peu de  sérénité !

    Et on envie ces poissons que tu nous montres glissant dans une eau pure  sans risque de se faire pêcher !

    Bises .

    34
    Mercredi 22 Avril à 20:59
    JP65

    Bonjour Élisa, j'aime beaucoup ton texte criant de vérités, j'ai un côté un peu naïf de voir autour de moi que des personnes heureuses, avec ce COVID ce sentiment augmente.

    Tu à parfaitement raison d'écrire que c'est une opportunité pour réfléchir, de plus les blogs sont aussi une façon d'être à l'écoute.

    Tes photos sont sublimes, les couleurs font du bien, chaque image me donne l'impression qu'elles vont sortir de mon écran...une merveille !

    C'est un plaisir de te suivre Élisa, Gros bisous et à bientôt !

    35
    Mercredi 22 Avril à 21:40

    Elisa bonsoir,

    Tout est dit. Tu as très bien défini ces trois mots. Tu as raison, rien ne sera plus comme avant et il est primordial de réfléchir à comment mieux vivre demain. Bonne soirée Elisa

    36
    Mercredi 22 Avril à 23:41

    Très beaux tous ces poissons de toutes couleurs ! Au début, je supportais bien le confinement, maintenant ça devient insupportable pour moi. Je m'y tiens parce que j'ai peur,  pour les autres et pour moi, mais je ne suis pas heureuse du tout ! Je le vis de plus en plus mal, la solitude ne me va pas ! Je ne vois plus nos copains, nos chers Anciens, je pense que certains vont manquer à l'appel quand nous reviendrons (pas de suite, je pense !! là encore, il faut laisser passer du temps !).

    Mais, bon ! c'est comme ça ! Jusqu'à présent nous avons eu la chance d'avoir échappé à cette saloperie qu'est le covid 19 ! Bises.

    37
    Jeudi 23 Avril à 06:48

    Bonjour Elisa

    Ils sont beaux ces poissons évoluant en totale liberté .
    Que sera l'avenir ? Dieu seul le sait . Mais il y aura des changements c'est certain .
    Bises

    38
    Jeudi 23 Avril à 07:58

    Bonjour,

    Merci pour vos commentaires tous sont  lus avec attention. Je ne fais aucune réponse personnelle.

    Chacun selon son caractère et son mode de vie exprime sa façon de voir.

    Je dénote chez beaucoup de l'angoisse ce qui est tout à fait normal avec la situation que nous vivons.

    Oui, il faudrait changer notre manière de vivre. Mais est-ce possible ? Y aura t-il beaucoup de personnes ayant la sagesse et la clairvoyance de se contenter d'une vie simple. Le toujours plus n'est-il pas ancré dans nos esprits ? J'ai beaucoup de doute ....

    Hier je lisais un article fait par Aurélien Barrau (astrophysicien) il disait :

    "L'économie de la croissance est une folie. Nous sommes entrain de bousiller notre capital de départ, c'est-à-dire notre possibilité d'exister dans un monde habitable"

    Au sujet des poissons ils appartiennent à un de nos voisins ayant une grande propriété. Je ne connais pas du tout les carpes Koï  ... ce sont de très jolis poissons. Au fond de cette retenue d'eau les "parents" sont là. De gros poissons peu visibles et la mise au point pour les photographier est impossible. Les poissons vivent dans l'eau de source toujours renouvelée donc bien oxygénée. Ils sont nourris chaque jour.

    39
    Jeudi 23 Avril à 10:42

    Merci pour ce beau billet Elisa, il met du baume au cœur et ces petits poissons frétillants  nous offrent de la joie par leur danse et leurs couleurs. Bises ensoleillées.   brigitte

    40
    Jeudi 23 Avril à 14:40

    Oui juste eux et nous, c'est parfait, merci cela fait du bien, je suis dans le Gard, je ne me plains pas du confinement nous pouvons voyager à travers les images comme les vôtres.

    Amicalement Marie-Andrée.

    41
    Jeudi 23 Avril à 15:51

    C'est reposant.....coloré, et zen...clown

    Je ne sais pas si notre mode de vie va changer.....au retour de la liberté !!

    Je crains que la société de consommation reprenne le dessus....

    Et moi, je voudrais qu'il en soit autrement...mais peut-on se soustraire à la folie de la surconsommation, du sur-équipement ? je ne sais pas...

    J'aimerais vivre davantage en solitaire, en retrait....Je ne suis pas asociale, mais...j'aime la solitude, ce qui est différent...smile

    L'avenir dira le reste.....

    Espérons seulement rester en bonne santé, nous et nos familles, et nos amis !!

    Bises amicales depuis le Bugey.

    42
    Chamoise
    Jeudi 23 Avril à 16:17

    Coucou Elisa...

    Mais quel joli petit billet aquatiques ! Des poissons colorés dans une eau de source et non à tourner en rond dans un bocal! C'est bien joli par là où tu te promènes.. Et quand j'ai lu "thym en fleurs" aussitôt tous mes sens étaient en éveil...oh que j'ai aimé à Valvignières en Ardèche être dans des collines de thym en fleurs..C'était magique.. Tu sais comme je suis une passionnée des plantes aromatiques et à parfums... Depuis toujours..Et cela n'est pas ici...C'est ainsi..

    J'aimerais vivre ce temps dans le silence mais vois tu ici au village confinement = sortie des tondeuses,débroussailleuses, tronçonneuses,perceuses etc etc je n'en peux plus j'ai la sensation de vivre sur un chantier,je n'entends plus les oiseaux ni les grillons...Je voudrais que tout ce bruit cesse,je suis très intolérante au bruit..c'est vrai...

    J'ai perdu je crois ,au fl des ans,mon idéal d'un être humain "meilleur" et donc je ne crois pas en un "après déconfinement" où l'Homme va transformer et son regard ,et sa façon de consommer etc... Nous resterons une poignée à continuer à être la Planète et non pas à la concevoir juste comme un support sur lequel on peut tout déverser y compris les pires cruautés et désastres ...

    Mille tendresses de ce jour

      • Jeudi 23 Avril à 16:57

        Bonjour Pascale,

        Bon, c'est la pleine floraison du thym en ce moment. Sais-tu, je vais aller dans la garrigue ces prochains jours et je vais en couper. Lorsque le courrier fonctionnera comme il faut je vais t'envoyer un paquet. Tu pourras ainsi te faire des infusions pour tout l'hiver.

        Cela va te mettre un peu de soleil dans ton coeur.

    43
    Jeudi 23 Avril à 17:03

    Merci Elisa pour ce joli billet, plein d'espoir ! Que c'est apaisant de pouvoir admirer un peu la nature, comme ce magnifique ce bassin aux poissons multicolores !  Nous sommes dans un monde où tout va trop vite, où nous sommes souvent dépassés par les nouvelles technologies. Peu importe le mode de communication, le plus important, dans cette période d'isolement, c'est de se rapprocher de ceux qui comptent pour nous, comme les amis, la famille, ou nos voisins. Ces temps de partage, d'échange, ces témoignages d'attention nous font du bien et nous permettent de supporter plus facilement cette période difficile. Nos échanges dans nos blogs servent un peu à ça d'une certaine façon. Bel après midi à vous deux, bises.

     

    44
    Chamoise
    Jeudi 23 Avril à 17:07

    Oh quel cadeau ma belle!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! merci du coeur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    45
    Jeudi 23 Avril à 18:09

    Beautiful and colorful fish. I am enjoying this time watching my garden change and grow.  Friendship and HUGS

    46
    Jeudi 23 Avril à 19:06

    Bonjour Elisa 

    Beau bassin et ses poissons multicolores çà me rappelle mon séjour en Chine on en voyait  dans chaque parc que l'on visitait. Le confinement ne pas pas trop dérangé j'ai un vaste terrain,mais dès que c'est possible je reprends mes habitudes et je repars  à l'autre bout du monde,j'ai des projets plein la tête je ne verrez mal vivre au jour le jour et sans voyager ... Bonne fin de semaine  amitiés . 

    47
    Jeudi 23 Avril à 20:44

    Coucou Elisa.... comme je suis d’accord avec tout ce que tu écris. Et dans ce moment si difficile, mélange de privations et de malheur j’ai cette chance de vivre auprès de quelqu’un de calme et rassurant avec qui je discute beaucoup ça aide énormément. J’ai aussi besoin de m’intérioriser pour retrouver la force d’avancer. 

    Cette série de photos est magnifique et apaisante. C’est joli tous ces poissons colorés. 

    Je te souhaite une bonne fin de semaine, le confinement gomme le sens des jours, on ne sait parfois plus le matin où nous en sommes. 

    Biz. Aline

    48
    Jeudi 23 Avril à 22:44

    Bonsoir Elisa , wow qu'ils sont beau ces poissons de toutes les couleurs !!!! oui vivement que ça soit fini , qu'on puisse randonner dans la belle nature :) , bonne soirée à toi , amitié de l'Auvergnat :) 

    49
    Vendredi 24 Avril à 11:02

    je pense que l'on vit ce confinement différemment suivant où l'on habite, si on est seul, en famille, c'est très dur pour certains et moins pour d'autres, sans parler de l'après. j'avoue que pour les miens et moi-même c'est cela le plus dur, de quoi sera fait demain....bises.celine

    50
    Mercredi 29 Avril à 11:37

    C'est vrai que regarder des poissons, c'est relaxant. Ils sont superbes !

    51
    Jeudi 30 Avril à 16:12

    Merci pour toutes ces citations que tu as choisies ! c'est sûr qu'on est tous dans le même bain et le monde entier doit réfléchir à cette expérience malheureuse mais avec des côtés positifs à en tirer. Comme ils sont beaux ces divers poissons. Ne serait-ce pas des poissons d'aquariums que quelqu'un aurait vidé dans la mare ?

    52
    Samedi 9 Mai à 08:48

    Comme elles sont belles ces photos de petits poissons !

    Comme ça fait du bien dans ce monde fou !

    Comme j'aimerais être optimiste !

    Mais dès que je sors de ma bulle et que je vois ce qu'est devenue notre civilisation, je me dis qu'il faudrait beaucoup plus qu'un virus pour qu'il y ait un changement positif. Je crois que ceux qui étaient bons avant seront encore mieux ( sont-ils la majorité ?)  mais que les irresponsables le resteront (les puissants, les dominants, les décisionnaires sont dans cette catégorie) .

    Je fais, comme toi, partie des confinés heureux, et je profite de ma chance.

    Bises des Pyrénées

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :