• Le ciel bleu et la sérénité.

    Nous sommes à Chavailles,  perché à flanc de vallée à 1190 m d'altitude.

     

     

    N°2

    Ce village dans la haute Bléone est très isolé.

    En été, il y a une trentaine de personnes tout au plus et en hiver 4.

    J'ai pu discuter avec 3 d'entre eux. Des hommes souriants et heureux de parler.

     

     

     

     N°3

    L'un  est berger et m' a complimenté sur"mes beaux Patous".
    Il n'avait jamais eu de chiens de protection et n'a connu que 2 attaques de loups.

     

     

    N°4

    Jusqu'en 1930,  pas de route simplement un sentier qui obligeaient les habitants à se déplacer à pieds pour aller se ravitailler à Digne  distante de 28 kms.

     

     

     N°5

    On vivait surtout en autosubsistance.
    Il y avait une école et les enfants avaient une bonne instruction primaire et une sérieuse éducation.

    Mais manque de travail et éloignement tous, petit à petit sont partis.

     

     

    N°6

    L'église a été reconstruite en 1842

     

    Chavailles

     

    N°7

    Aujourd'hui en hiver les maisons sont fermées.

    La petite route goudronnée est très sinueuse et pas recommandée.

     

     

    N°8

    Les brebis profitent du soleil de Décembre.
    Les journées sont courtes et l'ensoleillement y est bref dans les montagnes.

    Une autre vie .... un autre monde.

     

    Décembre 2018

     

    "Toutes les vies comptent des journées sombres, mais il est rare que l'on ne puisse trouver quelques plaisirs pour nous donner espoir.

    Un rayon de lumière qui traverse un nuage et nous rappelle toute la beauté cachée."

    (Odile Dormeuil)

     


    49 commentaires