•  

    Le côté magique de l'endroit. Une nature préservée.

    Aucun pylône, aucun bistrot, aucun bruit.

    Nous sommes à la limite du parc du Mercantour.

     

     

    N°2

    Meije et Ilona profitent et les voir heureuses est une satisfaction pour nous.

     

     

     N°3

    Mais il y a un mais.

    Devant le précipice elles sont à l'attache.

     

     

    N°4

    Sous un mélèze nous reprendrons notre souffle.

     

     

     N°5

    Une photo que j'aime  ....

    Le tempérament de chacune. Elles viennent de se faire gronder car elles coursaient la marmotte.

    A gauche c'est Meije, elle ne me regarde pas et fait l'indifférente. "Tu peux parler, je n'entends rien"

    A droite c'est Ilona, le regard de la pauvre chienne." Tu vas me pardonner hein ? ... promis je ne le ferais plus"

     

     

     N°6

    Crevées par les grandes courses.

     

     

     N°7

    La tête de l'Encombrette (2680 m)

     

     

     N°8

     

     

     N°9

    Retour côté Alpes de Haute Provence.

    Route étroite et de mauvaise qualité. Dos d'âne.

     

     

     N°10

    Depuis notre première visite en été 2015, des petits parapets symboliques sont construits aux endroits les plus dangereux.

    Ce n'est pas grand chose mais psychologiquement c'est beaucoup !

     

    Si l'envie est là et que vous voulez visualiser d'autres articles sur le Col de champs vous pouvez cliquer ICI

    ou encore ICI

     

    Juin 2019

     

    "Soixante secondes dans chaque minute; 3600 secondes dans chaque heure ...

    Chacune d'elles, un diamant précieux à chérir et apprécier."

    (Mathilde et Sébastien Forestier)

     

     

     

     


    49 commentaires