• Je partage mon quotidien avec ces massifs.

    Le Pays Dignois  est réellement "une sorte de frontière"; Pour moi, c'est ici que le partage se fait entre les Alpes et la Provence.

    Il n'y a pas un seul jour sans que je regarde ce panorama. Suivant les saisons, les températures, les heures de la journée tout change.

    Ce que j'apprécie le plus ce sont ces massifs vierges de toutes infrastructures.

    On ne voit pas de pylônes, de pancartes enfin toutes ces choses polluantes  de la plupart des sites"touristiques".

     

     

    Le massif en arrière plan sur la droite se nomme "Cheval Blanc". Il surplombe le Pays Dignois à 2323 mètres d'altitude.

    En basse altitude ses pentes sont recouvertes de forêts. Le haut est un plateau consacré à l'estivage des troupeaux de moutons. En son sommet un observatoire astronomique.

    La montagne de Cheval Blanc est formée de calcaire.
    En 1948, deux avions militaires se sont écrasés (mauvaises conditions météorologiques). Une croix sur le versant Ouest commémore les accidents.

     

     

    Cheval Blanc porte si bien son nom !

    Blanc en hiver par la neige qui le drape et blanc en été sous l'effet de la chaleur sur le calcaire.

     

     

      En avant de Cheval Blanc le Pic du Couard 1988 mètres

    Cette photo est prise un soir d'Août au soleil couchant.

    Moment d'extase lorsque la montagne devient dorée.

     

     

     Après le Pic du Couard celui de Cucuyon son frère presque jumeau.

    En arrière Cheval blanc qui est blanc orangé sous l'effet de la chaleur et du soleil couchant.

     

     

    Le Pic du Couard et la barre des Dourbes (1728 m)

    Une randonnée difficile et longue (18 kms et 1150 m de dénivelés)

     

     

     Le même point de vue en automne.

     

     

     

     

     

     

    La montagne est un plaisir, une liberté.

    L'aura qu'elle impose, l'inaccessibilité, le mystère.
    Nous ne sommes jamais allés au sommet de Cheval Blanc ni aux pics de Cucuyon et du Couard.

    Après m'être renseignée je sais que les estives sont nombreuses et qu'il y a pas mal de chiens de protection.

    Puis l'ascension est longue et rude et nous n'avons jamais voulu l'imposer à Meije et Ilona.

     

     

    Peu importe le jour de l'année, la vue sur ces massifs améliore mon bien-être.

    Mon esprit s'envole et se coupe du monde.

    Nous sommes admiratifs et respectueux la montagne nous apprend à redevenir humble.

     

     

    La montagne nous gagne. Les grands espaces, on plane et l'on rêve.

    OUI, cela devient une addiction !

     

    De la maison. Hiver, été, automne sur les massifs (2021/2022)

     

    "Une heure d'ascension dans les montagnes fait d'un gredin et d'un saint deux créatures à peu près semblables. La fatigue est le plus court chemin vers l'égalité et la fraternité.

    Et durant le sommeil s'ajoute la liberté."

    (Nietzsche)

     

    Plaisir et liberté.


    59 commentaires