• Petit matin sur le Plateau de Valensole.

    Tout début Juillet, il n'y a personne et c'est l'extase.

     

     

     N°2

    Des ondulations symétriques, une mer d'un mauve profond.

     

     

    N°3

    Petit cabanon noyé dans les fleurs.

     

     

    N°4

    Une odeur douce comme du miel.

     

     

     N°5

    A gauche la sauge sclarée qui est utilisée en parfumerie comme fixateur de parfum.

     

     

    N°6

    Le seul bruit que nous entendons est le bourdonnement des abeilles.
    C'est une douce symphonie. Il y en a des milliers.

     

     

    N°7

    (mon objectif n'est pas sale mais chaque petits points noirs sur les photos sont des abeilles)

    On plisse les yeux, sur cet océan  mauve. L'ouïe et l'odorat nous emportent .

    C'est magnifique.

     

     

    N°8

    Valensole capitale de la lavande en France.

     

     

    N°9

    Chaque ruche a 50 000 abeilles.

    Besogneuses elles travaillent sans relâche de 6h00 à 21h00.
    C'est la miellée de lavande.

    Le miel de lavande est apprécié. Il est très fin et doux.

     

     

    N°10

    Cette année est spéciale les Chinois sont absents !

    Depuis une dizaine d'années ils sont nombreux  équipés de perches à selfies. Ils viennent sur ce lieu en pèlerinage.

    Une série à l'eau de rose, chez-eux a été tournée ici.

    C'est ainsi que le Plateau de Valensole pour eux est devenu un symbole romantique à la française ainsi qu'une destination pour les voyages de noce.

     2020, est une année sans Asiatiques, sans Américains, sans étrangers.

    Les locaux profitent ..... mais surtout ne pas venir les WE.

     

    Le 2 Juillet 2020

     

    "L'un des grands secrets de la vie est très certainement de fêter toutes les choses, même les plus petites :

    La vue d'une fleur en train de pousser dans les fissures d'un trottoir, le regard d'un jeune enfant qui reçoit un cadeau d'anniversaire.

    Ou quelque chose d'aussi simple que de se laisser bercer par son morceau de musique préféré."

    (extrait du livre de l'amitié de Francis Gay)

     

     


    63 commentaires