•  

    En montagne la végétation change en prenant de l'altitude.
    A partir de 2500 mètres on rentre dans "l'étage Alpin"

    A ce niveau on ne trouve ni feuillus ni conifères. Cet étage marque la limite des arbres.

    J'ai toujours aimé ce dénuement permettant de voir loin et d'apprécier les grands massifs.

    Un relief au fort caractère nous montrant notre vulnérabilité.

    A cette mi-Octobre la neige n'est pas encore là. Mais elle ne serait tarder !

    La végétation est rase, brulée par le soleil, le vent et les gelées.

    C'est le grand calme, juste le soleil et le vent.

    La faune est partie ou presque. Quelques Traquets-Motteux.
    Les marmottes sont en hibernation. Certainement quelques chamois et bouquetins.

     

    Les nuages vont et viennent et font des ombres donnant encore plus de grandeur aux massifs.

    Puis, une "fée" est venue y saupoudrer des paillettes d'or .... juste pour notre plaisir.

     

     

    N°2

     

     

    N°3

     

     

    N°4

     

     

    N°5

     

     

    N°6

     

     

    N°7

     

     

    N°8

     

    Alpes du Sud mi-Octobre 2019

     

    "Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes.

    Là où les habitations, puis les arbres, puis les herbes s'épuisent naît le royaume stérile, sauvage et minéral.

    Cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix.

    Le Bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent."

    (Gaston Rébuffat)

     

    Montagne d'Or

     


    55 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires