• Le Pastoralisme en haute montagne

    Grand département pastoral, les Alpes de Haute Provence présentent un vaste territoire aux pelouses rases avec des plateaux calcaires
    Son climat de montagne sèche a toujours favorisé un élevage majoritairement ovin.

    Nous sommes ici en Haute Ubaye dans le val d'Oronaye.

     

     

     En randonnant dans ce secteur  nous sommes tombés sur un grand chien de protection.

    Impressionnant, il impose le respect. (Je dirais un Kangal mais son poil long me fait douter)

    Mais lorsque l'on a partagé presque 10 ans avec une Meije on sait comment se comporter!

     

     

     Dans de tels décors les scènes pastorales sont de pures merveilles.

     

     

    Le mot "Patous" dénomme au sens strict les chiens de la race Montagne des Pyrénées.
    Cette appellation est cependant utilisée pour désigner les chiens de protection des troupeaux qui sont en général de grande taille et de couleur claire.

    Beaucoup de races différentes sont utilisées.les plus répandues sont le montagne des Pyrénées, le Berger de Maremme des Abruzzes et le Berger de Podhale.

    (Ce chien nous a fait penser à Meije ..... en plus sale c'est certain !)

     

    Le Pastoralisme en haute montagne

     

    Le berger avec ses chiens de conduite.
    Le rôle de ces chiens n'est pas de protéger mais de conduire le troupeau. Ils sont à côté du berger . Les chiens de protection appartiennent au troupeau.

    Le berger marche avec un grand bâton appelé "houlette".

    Le bâton composé d'un manche avec un crochet assez serré en son bout. Il permet de saisir la patte arrière d'un animal méfiant.
    De le ramener dans le troupeau  ou encore de l'amener vers lui.

    Ce bâton facilite aussi la marche  et soulage la station debout par appui du corps en avant comme un trépied.

     

    Le Pastoralisme en haute montagne

     

    Ces chiens de protection sont uniquement pour la dissuasion. Ils ne sont pas agressifs.

    La plupart des accidents sont dus à un comportement humain inadapté face à eux.

     

     

     Ils forment une zone de protection autour du troupeau.

    Ils sont arrivés jusqu'à moi. Juste me sentir, me mettre leurs truffes humides sur les mollets.

    Voir qui j'étais .... Je me suis restée immobile, sans le moindre geste sans la moindre parole sans le moindre regard dans leur  direction.

     

     

    Le berger assit avec ses chiens de conduite.
    Les bêtes sont surveillées et il y a un regroupement du troupeau en parc de nuit lorsque le jour baisse.

     

     

     "Mes deux copains" regardaient Ilona qui se trempait dans le lac.

    Ils se sont sentis, légers grognements mais rien de méchant.

     

     

     Alors que Christian repartait en faisant un bon détour avec Ilona en laisse pour ne pas traverser le troupeau.

    Rencontre avec d'autres brebis et un Patou.

     

     

    Le Patou est venu voir Ilona, se sentir se dire bonjour. 

    C'est lorsque Ilona est partie qu'il a commencé à aboyer !

     

     

    Moi, toujours à la traine j'admire ces belles scènes pastorales.
    L'herbe est sèche et la nourriture est maigre.

     

     

    Les brebis iront se désaltérer au Lac de L'orenaye à 2410 mètres d'altitude pour continuer vers la frontière Italienne.

     

     

    Je retrouve "mon berger heureux et mon Patou contemplatif"

     

    Haute Ubaye Septembre 2021

     

    "Vivez pleinement chaque saison, respirez là, buvez là, goûtez-en tous les fruits et acceptez l'influence que chacune peut avoir sur vous."

    (Henry David Thoreau)

     

    « Vallée de la Haute Bléone"Le Bléonistan" Heyre »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Septembre à 07:16

    Je suis scotchée devant une telle merveille de la nature 

    Merci

    Bon jeudi 

    2
    Jeudi 16 Septembre à 07:40

    Bonjour Elisa, j'aime aussi beaucoup ces scènes pastorales qui me rappellent mes montagnes dans le Dauphiné. Elles sont uniques..

    Vivons cette nouvelle saison que je n'affectionne pas...

    Gros bisous

    3
    Titou
    Jeudi 16 Septembre à 07:58
    Je pense que nous avons vu les mêmes chiens en allant vers l'Oronaye et le Roburent. Nous n'avons jamais eu de soucis, parfois ils nous accompagnent un peu. Vous devez démarrer très tôt de chez vous pour faire ces randonnées. Nous, nous logeons à Barcelonette. On aime beaucoup la région mais c'est très loin du Nord, dommage. C'est encore un peu sauvage et calme aussi, hors saison bien sûr. Bonne journée à tous. Bises des Flandres ensoleillées.
      • Jeudi 16 Septembre à 14:27

        Bonjour Titou,

        Nous partons de bonne heure car il nous faut plus de 2 heures pour arriver à destination. De plus, la RD900 a des coupures de circulation pour sécuriser l'axe routier. Nous n'avions pas regardé "info-route" et c'est une grosse erreur. Du coup, nous sommes restés bien bloqués et donc retardés pour commencer la randonnée.

        Rester à Barcelonette, Jausiers ou encore Saint Paul/Ubaye est le best !

    4
    Noiro
    Jeudi 16 Septembre à 08:05
    Belle balade c'est beau à voir toute cette vie pastorale, bisous
    5
    Jeudi 16 Septembre à 08:11

    Ouah ! un moment inoubliable je pense pour vous deux et une Ilona sereine.

    Trop beau cet article !

    Merci beaucoup de ce bel échange photographique.

    Gros bisous

    6
    Jeudi 16 Septembre à 08:13

    Ce jour-là, ce fut la totale pour vous. Heureusement, ces chiens étaient bien dans leur tête. Mais je sais que certains "patous" sont beaucoup plus agressifs parfois. Meije aurait été là, ça se serait peut-être passé différemment, enfin je suppose. Le premier chien était sans doute un croisement ?

    Sûr que c'est très beau.

      • Jeudi 16 Septembre à 14:33

        Bonjour Martine,

        Avec Meije il aurait été impossible d'avoir une randonnée harmonieuse. C'était elle, le chef, la dominante et tout le monde devait dégager. Cela nous est arrivé à trois reprises (sans le vouloir) d'être confrontés avec des chiens de protection qui gardaient les troupeaux. Bien à chaque fois, c'est elle qui faisait partir les chiens. Je peux te dire que notre coeur battait la chamade. Je me disais qu'un jour elle allait trouver plus fort qu'elle et que ce serait le carnage.

        Ilona bien qu'elle soit gardienne est beaucoup plus réfléchie et fait la part des choses.

    7
    lili
    Jeudi 16 Septembre à 08:22

    Trop beau et quelle rencontre.

    8
    Jeudi 16 Septembre à 08:42

    Une merveilleuse page provençale...c'est si beau ce travail fait par le berger et ses chiens, j'aime aussi les admirer même si je les vois plus souvent dans un autre cadre, que celui, magnifique que tu nous montres aujourd'hui. C'est bien vrai que ces chiens sont impressionnants, mais lorsqu'on est calme, ils viennent simplement nous flairer. Garder le troupeau, le rassembler quand il le faut, stimuler les bêtes à la traine, c'est leur mission et ils sont admirablement à la hauteur ! C'est vrai que c'est bien sec chez toi, c'est même surprenant cette année. Espérons que vous avez eu un peu de pluie, c'est pas mal tombé ici en Provence, mais encore une fois cela occasionne des dégâts dans les vallées...

    J'ai adoré te lire...et je n'avais jamais remarqué ce bâton de marche particulier avec son crochet :) Bisous et une belle journée 

    9
    Jeudi 16 Septembre à 08:44

    J'en prends plein les yeux, plein les poumons et ce grand air va illuminer ma journée qui commence ici......sous les orages. 

    10
    Jeudi 16 Septembre à 10:45

    Bonjour Elisa, 

    quand on sait comment se comporter, on a rien à craindre. 

    J'admire ses troupeaux dans la montagne. 

    Passe une bonne journée, gros bisous, 

    Nadine

      • Vendredi 17 Septembre à 06:44

        Bonjour Nadine,

        Même si je connais assez bien les chiens il y a une chose dont je me méfie. C'est l'effet meute appelé aussi effet de horde.
        Il suffit qu'un chien entame une action agressive et le reste du groupe le suit confortant son initiative.

    11
    Jeudi 16 Septembre à 11:01

    Superbes photos et joli reportage qui me font comprendre l'élevage et la transumance ovine dans vos montagnes si belles.

    12
    Jeudi 16 Septembre à 11:08

    un vrai bain de jouvence cet article nature... gros bisous

    13
    Jeudi 16 Septembre à 11:43
    PPRENE

    bonjour chers amis, magnifiques ces scenes pastorales, immense troupe et chiens accompagnants, d'aspect redoutable, ne pas perdre surtout son sang froid , sinon ils deviennent dangereux , ilona semble avoir pris ses distances avec ces "bodyguards" et saura se f aire resdpecter comme Meije ! belles images du berger et de Christian , compliments, portez vous bien, amities et grosses bises PPR

    14
    Jeudi 16 Septembre à 13:53

    Avec ces belles rencontres il vaut mieux bien connaître les coutumes "chiens" pour ne pas s'affoler ! happy

    Au Maroc il nous arrivait quelques fois d'être poursuivis un moment par des chiens de bergers, qui cherchaient à mordre les pneus de nos buggies... et bien sûr notre grande inquiétude était de ne pas leur faire mal (aux chiens, pas aux pneus ! )... Mais la plupart du temps, il suffisait de s'arrêter pour calmer le jeu !

    Tes photos sont un régal, comme d'hab !

    Bisous et bonne journée

      • Vendredi 17 Septembre à 06:48

        Bonjour Luc,

        Comme je répondais sur un commentaire un peu plus haut, c'est l'effet meute  dont je suis toujours soucieuse. Il suffit d'un seul individu agressif et les autres suivent. Même avec des Patous gentils il faut faire attention.

        Les chiens qui suivent les véhicules je connais (les Borders qui aiment courir après tout ce qui roule mais aussi les Montagnes des Pyrénées) C'est stressant !

    15
    Jeudi 16 Septembre à 14:24

    Coucou Elisa,
    De jolies scènes de pastoralisme, c'est vrai, et j'ai beaucoup aimé.
    Comme toi je doute pour le Kangal, ce chien ne me semble pas être un Berger d'Anatolie ou alors il a été croisé.
    Ce sont des scènes auxquelles j'aime toujours assister, et j'adore voir le travail des chiens de conduite.
    Beau partage dans des paysages qui bien évidemment me séduisent toujours.
    Bises et caresses à ta britu.
    Bonne journée

      • Jeudi 16 Septembre à 14:37

        Bonjour Pascale,

        Je pourrais rester une journée entière à regarder le travail des chiens de conduite. Ils sont d'une intelligence et d'une vivacité incroyable. C'est tellement beau de les voir. C'est un partenaire de travail et un véritable compagnon pour les bergers.

    16
    Jeudi 16 Septembre à 15:09

    De jolies scènes ! Du vrai qui fait du bien...

    17
    Jeudi 16 Septembre à 15:17
    Tant de tendresse dans les images et commentaires
    18
    Sonia
    Jeudi 16 Septembre à 15:36
    Encore une fois et bien plus encore comme j’aurais aimé être là ! Gros bisou
    19
    Robert
    Jeudi 16 Septembre à 16:01
    Robert

    Tu es gentille de nous donner ces informations, c’est très intéressant. Moi qui a une peur bleue des gros chiens je me seraient effondré à ta place ou j’aurais fait dans mes culottes!

    20
    Jeudi 16 Septembre à 16:12

    Merci à toi pour cette magnifique promenade pastorale.

    Bisous Elisa

    21
    Jeudi 16 Septembre à 16:39

    génial tout simplement ...belles photos ....merci merci ...

    22
    Jeudi 16 Septembre à 16:42

    BONJOUR .

    Une belle balade ,mais je reste toujours craintive devant ses gros chiens....

    il font leur boulot ,on ne peut rien leur reprocher 

    mais comme mon gros nounours aurait tendance a goûter  au mollet  d' inconnu  !

    celui qui rentre sans sonner !!gare a lui

    bonne journée bisous

    23
    Twiggy 62
    Jeudi 16 Septembre à 17:39

    Bonjour Elisa,

    En regardant les premières photos, je me suis dit que les animaux n'avaient pas grand chose à manger, ce que tu confirmes à la fin de ton billet. Tes explications sont très intéressantes. Je me souviens avoir vu un reportage dans lequel le berger donnait des ordres à ses chiens en utilisant un vocabulaire qui n'avait rien à voir avec les mots que nous utilisons. Cela m'avait paru curieux mais les chiens avaient été formés avec ce vocabulaire significatif pour eux et comprenaient bien ce que leur maître attendait d'eux et qui n'était compréhensif que par eux.

    Bises ensoleillées des Hauts de France.

    24
    Jeudi 16 Septembre à 18:19
    Philippe Bullot

    Bonsoir Élisa. Ton reportage me plait, les photos, le texte, merci !

    25
    Jeudi 16 Septembre à 21:04

    Bonjour Elisa.

     Que de belles scènes. Le pastoralisme est une pratique rude dans laquelle la complicité homme - chien est capitale. Ces chiens de conduite sont remarquables. Quant aux bergers, ils adorent leur métier et le vivent en totale symbiose avec la nature. Une  belle rencontre assurément.

     Bises.

     

    26
    Jeudi 16 Septembre à 21:34
    JP65

    Bonjour Élisa, l'Ubaye est haute comme ces montagnes, en images c'est impressionnant alors j'imagine en vrai...Je confirme que le grand chien de protection en impose, y compris ces pattes !

    Il y à les photos mais pas que, j'apprends ce qu'est une "houlette" et son crochet utile, le rôle des chiens de protection, celui du Berger. Le décor est superbe mais la responsabilité de son troupeau.

    Tes photos ont une belle clarté, celle qui me vient à l'Esprit est la dixième. J'aime énormément les citations de Chris Marker et de Henry David Thoreau, alors un grand merci pour cette belle évasion qui en est une à chaque fois que je te rends visite.

    Un grand salut amical à Christian, bises à toi Élisa et à très bientôt !!

    27
    Vendredi 17 Septembre à 06:33

    C'est un roman que vous nous montrez là. Vous devriez publier tout cela dans un livre.

      • Vendredi 17 Septembre à 06:51

        Bonjour Marie,

        Vous n'êtes pas la première à me le dire. Même si c'est valorisant je me concentre sur mon blog.

        Pour faire chaque billet c'est du temps car outre les photos je fais pas mal de recherches pour ne pas dire des bêtises.

    28
    Vendredi 17 Septembre à 10:54

    Une belle série pastorale, qui illustre bien le comportement des chiens et d'un troupeau de brebis

    superbe photographie Elisa

    merci pour ce partage intéressant

     

    bonne fin de semaine

      • Vendredi 17 Septembre à 14:12
        DANIEL

        Les chiens de troupeau jouent un rôle essentuel en complément du berger. Le monde pastoral est un monde de solitude, proche de la nature,minéral, un monde bien lin de celui des villes. Tes photos respirent les grands espaces ! Belle journée à toi!

    29
    Vendredi 17 Septembre à 12:02

    bonjour Elisa

    tout ces paysages me font rêver

    tes photos sont splendides

    amitié et belle journée

    30
    francoise
    Vendredi 17 Septembre à 13:41

    j'adore ce reportage... tout ! 

    31
    Vendredi 17 Septembre à 15:19

    Après presqu'un mois d'absence, je reviens avec plaisir admirer tes photos sur mon écran d'ordinateur

    32
    Elfie
    Vendredi 17 Septembre à 22:30

    Coucou Elisa,

    Quel bel article! Quel beau paysage et quel magnifique troupeau bien gardé! je ne connaissais pas ce vallon, mais je viens d'acheter  la carte de la région au 1: 25000 et je compte bien explorer le coin un de ces jours! comme toi, j'ai un doute  sur le kangal: la couleur  et la longueur du poil font penser à un croisement entre patou et sarplaninac (berger yougoslave) En tous cas, tu as eu le bon comportement sans doute et heureusement, tous les chiens de protection ne sont pas agressifs avec les randonneurs!

    Il est beau TON berger avec sa gardienne!!    bisous

      • Samedi 18 Septembre à 06:34

        Coucou Malou,

        Pour le croisement du chien je pense exactement comme toi (mais comme je n'étais pas certaine je n'ai rien voulu mettre)
        Nous sommes certains que vous aimeriez ce Vallon de L'oronaye, c'est sauvage (aucun aménagement de la montagne). Aux portes du Mercantour donc on peut y aller avec son chien et ça pour nous c'est un grand plus ! Les gens se dirigent surtout vers le Lauzanier (qui lui est dans le Mercantour).
        Bisous de douce journée. A bientôt

    33
    Samedi 18 Septembre à 09:06

    Bonjour Elisa

    Que de belles scènes pastorales avec ces chiens de protection  , le troupeau de moutons  le berger et ses chiens de conduite   en haute montagne .

    J'aime beaucoup  , et la houlette me ramène loin en arrière lorsque je passais un examen  et je commençais mon exposé en disant " Et sous la houlette de Mme "  je ne savais pas que la houlette avait un crochet au bout .

    Bises

    34
    Samedi 18 Septembre à 20:12

    bsr Elisa,  de très beaux paysages et scènes de vie bien captés et expliqués.

    Très juste la citation que tu as mis sur le bandeau d'accueil.

    Bonne soirée 

    35
    Dimanche 19 Septembre à 09:05

    Merci pour le partage de ton post du jour fort intéressant et instructif, richement illustré.

    En effet, on n'approche pas un tel animal sans connaître ses réactions.
    Heureusement, les rencontres avec ses chiens se sont bien déroulé, j'avais toujours peur de cela avec mon chien, surtout quand elle était plus âgée, ouf pas d'attaque.

    Comme toujours, tes belles photos me fait réver, la montagne est belle, en toutes saisons.

    J'adore la tonalité et les couleurs de cette série.

    36
    Dimanche 19 Septembre à 12:34

    bonjour Elisa

    tu as fait un magnifique reportage photo et lecture

    c'est toujours un bonheur de parcourir ton blog

    bisous et bon dimanche

    37
    Dimanche 19 Septembre à 14:38

    Bonjour Elisa.

    Après avoir bien profité de mon petit fils durant les vacances, me voici de retour.

    Je suis ravie de pouvoir à nouveau admirer tes photos.

    A nouveau un beau reportage, bien documenté, je sais le travail que cela représente car moi même souvent je vais vérifier  mes dires sur le net.

    Très belles photos avec un petit coup de cœur pour le berger  sa crosse et ses chien.

    Bonne fin de journée du patrimoine.

    Amitié de maenca

    38
    Dimanche 19 Septembre à 17:18

    petit coucou pour te faire un gros bisou... gros câlin à Ilo...

    39
    Chamoise
    Lundi 20 Septembre à 17:45

    Des photos qui pourraient illustrer un livre de Giono... Elles sont vraiment très belles, tu as su saisir chaque instant,chaque parcelle de beauté et ton Berger bienheureux avec son Patou contemplatif et bien c'est un bonheur que tu as d'avoir ce Berger près de toi dans ton quotidien car la solitude...

    Prenez bien soin de vous.

    Tendresse

      • Mardi 21 Septembre à 06:42

        Bonjour Pascale,

        Je vivre toujours lorsque je me trouve dans un tel cadre et que j'assiste à ces scènes pastorales. Pour moi, c'est plus beau que d'aller dans au cinéma ou une visite dans un musée.

        Je comprends pour ton sentiment de solitude et je compatis. Je t'embrasse Pascale et te souhaite une douce journée

    40
    Lundi 20 Septembre à 17:52

    Bonjour chère Dame du Sud

    Lorsque je suis venu dans ce vallon d'Oronaye début juillet (les alpages étaient encore bien verts), il y avait trois troupeaux chacun avec son berger et ses chiens de conduite ou de garde. Lorsque nous sommes passés à proximité de l'un d'eux, nous avons fait un prudent détour...

    Bises savoyardes

    41
    Lundi 20 Septembre à 20:50

    Un p'tit coucou, chère Elisa ;-)

    Comme j'ai aimé ton billet ! Le berger et sa houlette, un beau symbole. Merci également pour la belle citation...

    Je t'embrasse et te souhaite une bonne semaine.

    42
    Jeudi 23 Septembre à 20:41

    Bonsoir Elisa, 
    Ici, je me régale à regarder ces photos. 
    Pas commun de rencontrer des bergers de nos jours et pouvoir assister à ces scènes de pastoralisme doit vous combler de joie.
    Un joli partage, je t'en remercie. 
    Bises et bonne soirée
    Ps: Pfff c'est pénible de cliquer sur ces voitures, ces bus, pour valider mon com... si encore ce n'était pas flou;-)

      • Vendredi 24 Septembre à 06:36

        Bonjour Martine,

        Je vais de nouveau envoyer un mail au staff d'Ekla. De mon côté je ne vois rien et surtout je n'y comprends rien. Sur les autres blogs Ekla,il me suffit juste de cliquer sur la petite case à gauche "je ne suis pas un robot". Mais que tout ça est compliqué !

        Merci de m'en informer. Une douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :