• La cabane des mulets 2#3

    La plus grande difficulté réside à ne pas se casser la figure.

    Avec le torrent l'humidité se change en glace.

    Nous devons traverser ce pont de bois transformé en patinoire.

    Ilona passe et Meije fait un arrêt avant de s'engager.

     

     

    N°2

    Puis, une autre traversée mais cette fois-ci pas de pont.

    Juste de grosses pierres bancales et glissantes.

     

     

    N°3

    Pour arriver à la cabane des mulets à 1710 m d'altitude.

    Elle est nichée au pied des sources de La Blanche.

     

     

     N°4

     

     

    N°5

    Les contreforts de Roche-Close et Pic des Têtes (2662m)

     

     

    N°6

    Durant l'été cette cabane abrite les bergers qui surveillent brebis et ânes.

     

    Le chemin des mulets 2#2

     

    N°7

    Inspection en profondeur les lieux par Meije et Ilona.

    Il y a même 2 niches. A leurs tailles elles doivent être pour les chiens de conduite.

    Les chiens de protection eux restent avec les brebis la nuit.

     

     

    N°7

    Le Pic des têtes.

     

     

     N°8

    Au dessus de la cabane.

    Le grand soleil est là. Il est midi.

     

    Début Décembre 2018

     

    "Très peu de gens vivent dans le présent.

    Ils habitent le passé, le futur .... ou les deux.

    Les coups ils les reçoivent deux fois; Les joies ils les émoussent à l'avance.

    Ils vivent dans la crainte des malheurs que cette prévoyance démesure, dans l'attente des bonheurs que la distance épuise."

    (Jean Giono)

     

    Le chemin des mulets 2#2

     

     

     

     

    « La cabane des mulets 1#3La cabane des mulets 3#3 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Décembre 2018 à 08:41

    C'est bien joli tout ça mais si l'un d'entre vous se casse la margoulette et se blesse, vous faites comment ? et c'est valable pour vos chiennes aussi. je ne sais pas si tu te rappelles quand il avait fallu descendre Rubia dans une pèlerine car elle avait l'arrière train bloqué d'un seul coup ? Heureusement qu'il y avait du passage et que quelqu'un nous avait aidés. Ceci dit je n'ai rien à dire car je prends souvent des risques mais j'y pense et j'ai toujours un peu d'appréhension de la catastrophe qui pourrait arriver.

      • Mardi 18 Décembre 2018 à 14:59

        Bonjour Martine,

        Je me souviens très bien de votre descente avec Rubia dans une pèlerine donnée par une randonneuse.Toute une épopée !

        Oui, j'y pense à ces risques. Nos chiens sont encore jeunes mais un accident peut très bien nous arriver. Ce sont des poids lourds et revenir avec elles serait très compliqué. Nous aussi, nous pouvons nous blesser. Une entorse ou une chute ....

        Parfois cela me provoque une poussée d'adrénaline je l'avoue.

        Il y a quelques années je partais avec une pharmacie pour les premiers soins. Aujourd'hui, la pharmacie reste à la maison et c'est une grosse erreur de ma part. C'est de la paresse ... nous trimbalons tant de choses !

        Lorsque nous partons il m'arrive aussi de craindre un accident pour nos animaux restés à la maison. Que deviendraient-ils ? Nous n'avons aucune famille ...

        Bon, si l'on pense à toutes ces choses nous ne ferions rien.

    2
    Joele
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:07
    Une belle balade rafraîchissant mais que j à voir préférer faire du fond de mon canapé !
    Amicalement ++
    3
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:07

    Je craque sur la maison aux volets bleus 

    Quel paysage

    J'adore vus suivre 

    Bisous 

    4
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:22

    Bonjour,

    Un but de randonnée bien sympathique . Une sensation de froid en regardant cette série mais le paysage et les couleurs sont si belles qu'il devient un privilège de le ressentir ; d'ailleurs quand on marche , on ne doit plus le ressentir!

    Bises .

    5
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:34

    bonjour Elisa, 

    voilà une magnifique balade bien que un peu dangereuse, 

    je ne vous aurais pas accompagné parce que le verglas, je ne tiens pas sur mes jambes, lol. 

    Passez une bonne journée, gros bisous

    Nadine

    6
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:34
    renejeanine

    bonjour chers amis, suite de la balade à la rencontre de la "cabane des mulets"", il ne fait pas chaud apparemment et ça glisse sur le pont, de merveilleuses photos, oui habiter cette cabane l'hiver ne doit pas etre recommandé !  bien cette citation de Giono... merci pour ce bel article, portez vous bien, bonne journée et grosses ises de PPRené 

    7
    Mardi 18 Décembre 2018 à 10:43

    bonjour Elisa , mais de beaux paysages pour aller à cette cabane - maison  et  la neige waouh  !  oui ça le verglas  est plus dangereux que la neige !

    les chiennes sont heureuses et vous aussi  on le sent !!   quel beau partages avec des photos magnifiques ++++++ !

    merci à tous les deux  belle semaine a+    bonne journée ...    merci !

    caresses à Ilona et Meyje  et ... ++++  hi hi  

    8
    Mardi 18 Décembre 2018 à 10:56

    C'est superbe !

    Bisous du jour Elisa

    9
    mimiclaps
    Mardi 18 Décembre 2018 à 11:15

    La suite est toujours aussi belle.

    10
    Mardi 18 Décembre 2018 à 11:35

    Une cabane qui se mérite, probablement une chouette promenade

    Gros coup de cœur pour les photos 1 et 7

    11
    Twiggy 62
    Mardi 18 Décembre 2018 à 11:48

    Bonjour Elisa,

    Cette seconde partie me permet de découvrir des paysages aussi beaux que ceux de la partie 1. Si Meije, si prudente, hésite à franchir le pont, c'est qu'il faut redoubler d'attention. Il ne s'agit pas de chuter dans cet endroit désertique, loin de tous secours. Je ne sais si j'aurais eu le cran de traverser. Je trouve que le chalet des mulets a beaucoup de charme avec ses volets bleus, l'arbre aux baies rouges et son mobilier en bois prêt à accueillir le visiteur. Je suppose que ce chalet est inhabité durant l'hiver et pourtant, ce qui me frappe, c'est que rien n'a été remisé, même la poêle et le torchon semblent attendre que quelqu'un les utilise.

    Bises amicales.

      • Mardi 18 Décembre 2018 à 17:31

        Bonsoir Jocelyne,

        Tu sais pour nous,  faire des randonnées en rangs serrés comme parfois je vois. Les gens en groupe qui papotent et ne voient rien ce n'est pas pour nous.

        D'ailleurs Meije ne serait pas d'accord sarcastic

        Il y a quelques années de ça nous avons vécu à deux reprises deux grosses peurs en montagne. Aujourd'hui nous avons beaucoup d'humilité et nous n'hésitons pas à renoncer si les conditions sont défavorables. Nous appréhendons les risques et avons les bons comportements.

        Puis, il faut se dire qu'un accident peut arriver en sortant de chez-soi.

    12
    Mardi 18 Décembre 2018 à 13:31

    J'aime beaucoup la citation de Jean Giono, comme quoi il faut vivre au présent, et profiter des petits Bonheurs que la vie nous offre, comme ces belles photos que tu as prises, lors de votre randonnée. Quoi de plus magnifique que de contempler de beaux paysages, une belle fleur, un beau coucher de soleil... De ces petits riens, que la vie nous offre, on garde de merveilleux souvenirs !  Bonne journée. Bisous.

    13
    Mardi 18 Décembre 2018 à 14:58

    Une cabane aux volets bleus qui me plairait bien d' y passer quelques jours...l'été ou l'hiver mais avec de quoi vivre car le "monde" est bien loin d'ici. Quelle beauté ces montagnes!!!! Que je vous envie aussi. Gros bisous et excellente journée pour vous tous.

    14
    françoise
    Mardi 18 Décembre 2018 à 17:02

    et le premier message est celui de Martine, qui s'inquiète... brave Martine... souvent j'ai peur pour vous... rétrospectivement, mais vous me paraissez tellement sportifs, et vos chiennes sauraient vous sauver

    voilà, bonnes et joyeuses fêtes

    15
    Mardi 18 Décembre 2018 à 17:12

    une très jolie balade qui n'était pas sans risques Élisa

     

    la quatrième et la septième  photo ont ma préférence

     

    belle journée

    16
    Mardi 18 Décembre 2018 à 17:24

    Ah.... cette citation est très juste.

    C'est beau cet endroit, mais ce n'est pas simple pour y arriver. Tu vois je suis très citadine mais il y a des moments où ce genre de petite maison seule, isolée me fait envie.

    Je bichonne toujours mon gâteau, je l'imbibe avec amour et chaque fois mon mari me dit "tu es certaine qu'il sera encore bon ???". LOL

    Biz. Aline

      • Mardi 18 Décembre 2018 à 17:34

        Que ton mari ne se fasse aucun souci le gâteau sera bon !

        C'est comme les bons vins, ce gâteau se garde très longtemps et n'en sera que meilleur !

    17
    Mardi 18 Décembre 2018 à 17:32
    Septsup

    c est magnifique mais ça vallait le coup c est superbe j adore… merci de vos efforts… bisous

    18
    Mardi 18 Décembre 2018 à 18:06

    Coucou Elisa. Attention, ça glisse! En regardant cette série, j'ai quand même eu une sensation de froid. Brrrrrr. La cabane doit s'ennuyer là-haut toute seule quand l'hiver sera venue. Bises alpines et belle soirée.

    19
    Mardi 18 Décembre 2018 à 18:17

    Bonsoir Elisa

    Cette cabane des mulets a un " charme " fou ou plutôt un sorbier des oiseleurs fou - lol - C'est bien un sorbier des oiseleurs ?
    Vous avez bien du mérite de faire ces belles randonnées surtout lorsque le sol est glacé mais arriver tout en haut quelle récompense et vous profitez du présent comme le dit si bien Giono .
    Bises

      • Mercredi 19 Décembre 2018 à 07:04

        Bonjour Marithé,

        Oui c'est bien un gros sorbier.

        Belle journée.

    20
    Mardi 18 Décembre 2018 à 18:33

    Superbe, je fais le plein de lumière et d'espace - bravo à la ou aux photographes  !

    Je vais envoyer cette adresse à quelqu'un qui en sera ravi. Bonne soirée.

    21
    Mardi 18 Décembre 2018 à 19:07

    Toujours plus magnifique  , avec la conscience calme , le pas posé , comme tu dis , on a les bonnes attitudes , alors que  tracassée  on va se blesser dans sa maison , prenez quand même une petite trousse , ou des sacs  portés par les chiens , certains le font , plus souvent en bivouac  , bisous d'hiversmile

    22
    Mardi 18 Décembre 2018 à 20:27

    étant plutôt au niveau de la mer, ces images nous ravissent.

    PS : j'adore Jean Giono

    23
    Mardi 18 Décembre 2018 à 21:26

    J'adore la traversée du pont.

    Bisous

    24
    Mardi 18 Décembre 2018 à 21:52

    Salut Elisa,

    Le lumière est puissante avec cette éclairage bas en cette saison, de surcroit avec les sommets enneigés.

    Bonne soirée.

    Bises.

    25
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 00:01
    Robert

    Ce n’est pas ta cabane au Canada mais elle en valait la peine ! moi aussi je prends moins de risques je ne Vais plus en forêt seul, sauf si c’est dans un parc. La dernière fois que je l’ai fait, j’ai justement glissé sur des pierres humides et je me suis cassé un doigt!

    26
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 06:36

    J'adore les n°5 et 7!

    27
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 07:29

    Encore une magnifique aventure !

    Bonjour Elisa qui nous régale de ces articles passionnants.

    A chaque fois j'en bave d'envie, me retrouver dans cette immensité, comme je serais heureuse !

    Oui bon je sais, j'y suis quand je vais faire mes randonnées LOL

    Bonne journée

    Gros bisou

    28
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 09:42

    Bonjour Élisa

    Superbes photos, on sent la froideur de la montagne qui s'apprête à hivberner et gaffe aux saltos improvisés en passant les torrents sur les pierres englacées.

    Bises savoyardes

    29
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 20:32

    Bonsoir Elisa, j'adore une fois de plus ces paysages. Tes photos sont superbes. Merci pour cette balade. Bonne soirée

    30
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 12:11

    Une jolie lumière hivernale pour ces belles photos - la traversée du pont… aïe, aïe, je ne sais pas si je m'y serais risquée.

    J'aime beaucoup la photo 4... c'est le bout du monde ! Très belle citation de Giono 

    Bonne et douce journée - gros bisous

    31
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 15:13

    Coucou Elisa Bonheur Sourire!

    Qu'elle est belle cette cabane bleue j'adore! Oui la glace est bien présente sur les petits ponts de bois ou sur les pierres et il faut donc être vigilante,je trouve que cela amène à être bien dans le présent car on se doit d'être attentif à nos pieds,nos pas.. Comme tu le mentionnes das un de tes commentaires les marches en rang-donné les uns derrière les autres ...je fuis aussi car j'ai besoin de la solitude aussi je me débrouille tant que je peux pour trouver des endroits où personne ne va ou bien y aller à d'autres moments surtout l'été par chez nous,quand tu te retrouves avec des gens+++ qui parlent,crient,téléphonent bref je ne peux pas! Oui certes être seule cela veut dire que si accident et bien...comme toi je pense à mes animaux de la maison,mes chats,ma Cybèle si elle n'est pas avec moi,que deviendraient ils?..Mais je fais confiance à la protection de la Terre et du Ciel,à la montagne,je ne prends pas non plus de risque s grosse tempête de neige!et toujours cela a été...Alors...on continue!N'est ce pas Elisa ?! Car on ne peut pas vivre sans ses bonheurs précieux! Tout comme on ne peut pas vivre sans tes billets douceur avec toujours tant de découvertes lumineuses..Et Meije et Ilona font partie de nombreuses familles maintenant!

    Petite enveloppe bonheur partie ce jour pour toi!Est ce que le vent soufflera un peu pour qu'elle arrive avant Noël?! J'espère!

    Tendresse à tous.

     

    32
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 21:18

    Je me répète mais c'est vraiment un plaisir de te suivre, les découvertes sont totales et ça me plait toujours autant.

    Merci, merci Elisa pour l'Amour de cette Nature ! Bonne fin de semaine.

    33
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 11:56

    J'aime cette cabane... J'envie les bergers pour la beauté et la tranquillité du lieu ! 

    S P L E N D I D E !!! 

    34
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 22:25

    Bonjour Elisa.

    Bien  jolis encore tous ces paysages. Le mélange entre sommets enneigés et pentes encore dépourvues de neige est plaisant. Et puis cette cabane bleue apporte un charme fou à l'ensemble.

     Bises

    35
    Samedi 22 Décembre 2018 à 14:26

    Cette cabane est très authentique. J'aime ce côté rustique.

    Par contre, j'aime beaucoup moins le pont gelé lorsqu'il faut le traverser. Cela ne doit vraiment pas être facile.

    Bon après-midi Elisa 

    36
    Mercredi 2 Janvier à 15:48

    Hum traverser ce pont gelé n'a pas dû être facile, je m'étonne que vous n'ayez pas de bâtons mais peut-être que cela vous encombrerait avec les chiens.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :