• L'olivier

    Depuis plus de 600 ans les paysages des Alpes de Haute Provence sont griffés par des silhouettes tordues et noueuses des oliviers.

     

     

    2

    Les arbres sont majestueux et vigoureux.

     

     

     3

    En Novembre et en Décembre à l'heure des premiers froids sous un soleil pâlot les hommes et les femmes sont là.

    Ils sont équipés d'un râteau, ils peignent les branches.

    C'est un travail difficile et physique. Les olives sont fragiles.

    On appelle cela faire "les olivades"

     

     

     4

    En Haute Provence les oliviers sont situés à l'adret des côteaux à une altitude variant entre 400 et 700 m.

    Ils jouissent d'un microclimat et la production de chaque arbre est de 20 à 30 kilos.

     

    Sur "le Chemin des Oliviers" à Estoublon

     

     

    5

    Une fois ramassées, les olives sont mises dans de grandes caisses.

    Puis, elles sont acheminées vers les pressoirs.

    Elles sont rapidement traitées afin qu'elles ne s'échauffent ou ne moisissent.

     

     

     

    Le département compte 7 moulins avec des installations ultra-modernes.

     

     

    7

    Une couleur verte soutenue, une saveur onctueuse reconnue et appréciée sur les plus grandes tables.

    Il faudra auparavant plusieurs étapes : Le pesage, le lavage, le broyage, le malaxage et enfin l'extraction.

     

    Huile d'olive Bio première pression à froid.

     

    8

    Les noyaux ressortent eux broyés, propres et sans odeur.

    Ils serviront de combustible pour la chaudière.

     

     

    9

    Enfin, l'huile est stockée dans de grandes cuves.
    Il faut environ 5 kilos d'olives pour faire 1 litre d'huile.

    Une bonne huile d'olive est chère .... à présent, je comprends le pourquoi !

     

     

    10

    Ce qui reste c'est-à-dire les déchets du malaxage serviront comme engrais dans les oliveraies.

     

     Décembre 2016

     

    "L'olivier est le premier arbre qui soit cité dans l'histoire du monde"

     

    L'olivier

    « Douce Année 2017La montagne de Lure #1 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Janvier à 07:13

    Bonjour Elisa. Voilà un documentaire très intéressant étayé de très bonnes photos. J'aime ces arbres aux troncs tortueux et les olives et leur huile bien sûr, je n'utilise que celle-là d'ailleurs. Merci pour cette belle série Elisa et très belle journée à toi et ta petite famille à 4 et 2 pattes. Bisous

    2
    Mardi 3 Janvier à 07:35

    Bonjour

    On apprend toujours pleins de choses avec vous et c'est très interressant !!!!

    Bises

     

    3
    Mardi 3 Janvier à 07:58

    Je n'utilise plus que de la très bonne huile d'olive pour mes salades, qu'on ne trouve pas en grande surface. Je l'achète quand je vais dans le Midi. Elle est chère mais quel plaisir.

    Tes photos sont belles et le format cahier est amusant pour le reportage!

      • Mardi 3 Janvier à 13:05

        La vraie et authentique huile d'olive se met au compte goutte. Au moulin, on m'a dit que surtout il ne faut pas ajouter ni vinaigre ni citron et encore moins de l'aïl. Juste un filet sur la salade pour parfumer et sentir la profondeur des arômes.
        Mais le mieux pour la consommer est d'en mettre un filet sur des pâtes.

    4
    Mardi 3 Janvier à 08:41

    Quel bel article ! J'adore la photo du chemin des oliviers.

    Lorsque nous allons dans le Sud, sur la route de Saint Tropez, nous avons une tradition, nous prendre en photo devant un très très vieil olivier qui se trouve sur notre route.

    Bonne journée

    gros bisou

    5
    Mardi 3 Janvier à 08:57

    kIKOU Elisa,

    C'est un bel arbre que j'aime bien,

    on commence à en voir par chez nous.

    Passe une bonne journée, gros bisous

    Nadine

    Résultat de recherche d'images pour "bon mardi"

    6
    Mardi 3 Janvier à 09:06

    Ces vénérables arbres sont superbes ... ils m'inspirent respect

    Très beau reportage

    Bonne journée Elisa

    7
    elfie
    Mardi 3 Janvier à 09:10

    Un bel article, fort bien documenté comme toujours!  bisous

    8
    Mardi 3 Janvier à 09:17

    Bonjour Elisa

    C'est très intéressant de voir la fabrication de l'huile d'olive, je ne savais pas que les noyaux servaient de combustible pour la chaudière, mais ça doit bruler vite il doit falloir en mettre des tonnes !

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    9
    Mardi 3 Janvier à 09:19

    Bonjour Elisa, 

    Tout d'abord merci pour tes voeux qui m'ont beaucoup touchés. J'ai eu la chance cette année de commencer l'année avec ma fille avec nous, c'est un excellent début!

    L'olivier est un arbre chargé en symboles. Dans les vieux jardins de notre quartier il y en a au moins un. Le mien est à côté de la cuisine . Les olives sont mangées par les oiseaux, c'est un apport très riche pour les jours plus froids.Le Merle en est gourmand, les Fauvettes aussi.

    A mon tour de vous souhaiter à toi, ta famille et vos compagnons à 4 pattes une superbe année riche en promenades et découvertes de votre si belle région . Que vous soyons tous en grande forme pour aller toujours plus loin et plus haut, mais sans prendre de risques!

    Janvier commence avec de belles lumières, qu'elles soient au rendez-vous le plus souvent possible!

     

      • Mardi 3 Janvier à 12:58

        Chez-nous aussi chaque maison à son ou ses oliviers et son cyprès de Provence. C'est un peu la tradition.

        Cette année nos deux oliviers n'ont rien donné .... le printemps 2016 a été moche et l'été si chaud.

        Surpris avons nous été ..... car si l'olivier a besoin de soleil il a besoin aussi d'être arrosé pour donner de bons fruits.

    10
    Mardi 3 Janvier à 09:44

    Bel article en effet 

    C'est un arbre que j'admire

    J'ai l'habitude d'aller acheter mon huile au Moulin la-bas lorsque je suis dans la réfion  , je te le conseille

     http://moulinarizzi.com/accueil/

    Ils ont un site et ce sont vraiment des compétents en la matière , et leur chez eux c'est l'authenticité bien préservée 

    Bonne journée 

    Bise 

      • Mardi 3 Janvier à 12:53

        Merci pour le lien Rose.

        Nous, nous étions "au moulin des Pénitents" aux Mées. Ils ne sont pas loin l'un de l'autre.

    11
    Mardi 3 Janvier à 09:48
    Pastellle

    Non seulement les photos sont très belles, mais on apprend plein de choses. Merci pour ce joli reportage ! 

    12
    Mardi 3 Janvier à 09:54
    babet

    Bonjour Elisa,

    Je te remercie de ton gentil passage sur mon blog.

    J'ai des problèmes avec mon ordi, alors je me sers de ma tablette ou de mon smartphone, pas facile d'aller sur les blogs.

    Superbe ce reportage sur l'olivier, très instructif.

    Encore tous mes voeux pour 2018, santé, bonheur parmi les tiens, et encore plein de belles photos.

    Je t'embrasse

    13
    Mardi 3 Janvier à 09:58

    Bonjour Elisa, que de souvenirs tu fais remonter là. A l'époque où j'habitais les Alpilles, j'avais un énorme olivier dans mon jardin et tous les ans, nous faisions une mini Olivade avec les enfants. C'était toujours un moment de joie. Nous apportions tous fiers de notre travail, nos belles olives au moulin du village puis repartions avec "notre" huile délicieusement parfumée et avec une texture incroyable. Les enfants étaient fier de rapporter le fruit de leur travail a la maison ! (Bien sur il ne s'agissait pas seulement de nos olives car le moulin les mélangeait avec d'autres mais chuuuut !!!!) Quel plaisir que de revoir un moment de notre vie si cher à notre coeur. 

    Bonne journée Elisa et merci pour ce rayon de soleil que tu nous apporte car ici en Lorraine, le temps est bien gris !!!! A bientôt

    14
    Mardi 3 Janvier à 10:13
    Je suis une grande amoureuse des arbres et, surtout, des oliviers. Tu ne pouvais pas me faire plus de plaisir avec ton article. Je t'embrasse et te, vous, souhaite une merveilleuse journée.
    15
    Mardi 3 Janvier à 10:26

    Bonjour Élisa

    Nous déduisons de ce billet que tu ne vas au supermarché acheter ton huile d'olive ! 

    Bises

      • Mardi 3 Janvier à 13:02

        Détrompe toi ! La belle et vraie huile d'olive est très chère. C'est un luxe et encore faut-il en trouver.

        Les propriétaires des oliveraies souvent gardent pour eux leur huile. D'une part, il faut tellement de kilos d'olives pour faire de l'huile qu'ils en ont peu. Puis, ils ont de la famille et des amis. Moi, même avec mon plus beau sourire en avoir est rare !

        Donc, mon fournisseur est bien souvent Monsieur Carrefour !

    16
    Mardi 3 Janvier à 10:30

    documentaire extra!! amitiés

    17
    Mardi 3 Janvier à 10:53

    Bonjour   un article bien documenté ! j'adore les olives et la bonne huile avec du pain fraîchement grillé un délice !!  Bonne journée  

    18
    Mardi 3 Janvier à 12:15

    Un bel article qui nous éclaire sur le travail effectué à partir des olives.

    Journée dans le brouillard et le givre pour nous.

    Bises

    19
    Twiggy 62
    Mardi 3 Janvier à 12:21

    Bonjour Elisa,

    Tu as choisi une belle série pour débuter l'année. Il n'y a pas si longtemps, en regardant un documentaire sur la fabrication de l'huile d'olive, j'ai eu la même réaction que toi à savoir que son prix est justifié par le travail en amont. J'aime beaucoup cet arbre pour les formes originales que prend généralement son tronc, le vert de son feuillage mais surtout parce que c'est un arbre du sud et que cela me fait systématiquement penser à la chaleur.

    Il est vrai que c'est l'un des premiers arbres cités d'ailleurs la Bible mentionne le Mont des Oliviers à Jérusalem.

    Bonne après-midi à vous deux.

      • Mardi 3 Janvier à 13:22

        J'ai compris cette année le labeur pour avoir une récolte d'olive.

        Auparavant, je râlais devant le prix d'une bouteille. Pour moi, l'olivier arbre très rustique produisait seul sans mal qu'il fasse chaud et sec.

        Déjà, j'ai été étonné de voir que l'on arrosait les oliviers en plein été ! (dans mon esprit ils poussaient dans la caillasse sans rien du tout)

        Puis, j'ai appris que l'olivier n'était pas mélifère. La pollinisation se fait pas les vents et les courants d'air qui vont permettent au pollen d'être échangé. Ce ne sont que quelques jours .... alors faut-il que le vent souffle du bon côté !

    20
    Lastchance
    Mardi 3 Janvier à 13:34

    C'est effectivement très intéressant et je comprends mieux le terme "faire les olivades". Les clichés sont tellement beaux que l'on pourrait presque sentir les odeurs! Et les olives rassemblées, ressemblent plus à des bonbons . C'est amusant!

    21
    Mardi 3 Janvier à 14:18

    Quel beau billet Élisa, merci!!! J'aime beaucoup cet arbre, ici u Québec beaucoup trop froid, on en a pas mais mes cousins en Italie en ont beaucoup et font leur huile d'olive, quand ils viennent, ils m'en amènent de bonnes bouteilles!!!  Bise, bon mardi tout doux!

    22
    Mardi 3 Janvier à 14:30

    bonjour Elisa , un beau reportage et photos !  et à voir sans retenue !!   gros bisous bel am A+

    23
    Mardi 3 Janvier à 14:40

    Un arbre que j'aime particulièrement et un reportage très intéressant

    Merci

    Belle soirée

    Bises

    24
    Mardi 3 Janvier à 14:46

    Bonjour Elisa

    Ah oui, c'est du travail. J'aime l'huile d'olive et, il y a quelques mois, j'ai planté un olivier à la maison. Il n'est pas mort, mais je doute qu'il prospère sous l'équateur.

    Le premier arbre cité dans l'histoire du monde? (Alors disons le monde méditerranéen).

    Belles photos pour ce reportage édifiant. 

    Bonne après midi

    Bise

      • Mardi 3 Janvier à 15:01

        Dans la bible on parle de l'olivier ..... mais en Afrique chez-toi quel est le premier arbre cité ?

    25
    Mardi 3 Janvier à 15:24
    Framboise à Pornic

    Un très beau sujet comme je les aime .

    l'huile d'olive est chère et c'est bien normal,  j'ai de l'huile d'olive disons ordinaire pour la cuisine ( Maille)  et de l'huile plus relevée pour les assaisonnements , je la trouve sur le marché l'été chez le vendeur d'olives, mais en ce moment je n'en ai plus

    Merci pour toutes ces explications  argumentées par de belles photos

    bonne journée

    26
    Robert
    Mardi 3 Janvier à 15:32
    Robert

    Tès intéressant ce photo reportage! Je vais me coucher plus intelligent ce soir, moi qui utilise beaucoup l:huile d'olive je vais pouvoir en parler  d'une  façon intelligente .

    27
    Mardi 3 Janvier à 17:41

    Quel reportage intéressant , illustré par de magnifiques photos. La visite de ce moulin a dû être captivante. Bises et belle soirée Elisa.

      • Mardi 3 Janvier à 17:47

        Oui, captivante .... mais dans un moulin il y a beaucoup de bruit. Les gens qui y travaillent portent des casques.

    28
    Mardi 3 Janvier à 17:51
    Septsup

    super cet article... et si j aime l huile d olive je crois que j ai de la tendresse pour ces arbres  j adore me balader parmi eux... gros bisous pour le feu d artifice ici c est toujours  au jour de l an car au 14  juillet il y a trop de risques d incendie... bizzz

    29
    Mardi 3 Janvier à 18:23

    Un très beau reportage sur les oliviers , les olives , la récolte et la transformation en huile .

    Les oliviers que tu nous montres sont majestueux .

    J'ai vu un reportage sur la cueillette des olives dernièrement et c'était une machine  qui cueillait les olives et entre la cueillette manuelle et la cueillette avec des engins de plus en plus perfectionnés la différence est énorme .

    Maintenant est-ce que l'huile est d'aussi bonne qualité  , ça dans le reportage on ne le dit pas .

    Bises

    30
    joele
    Mardi 3 Janvier à 20:08
    Comme toujours instructif et passionnant de passer par chez toi.
    merci pour ce bel article.
    meilleurs voeux pour une annee 2017 pleine de "petits boneurs"
    Amicalement.
    31
    Mardi 3 Janvier à 20:25

    J'aime beaucoup l'huile d'olive des Baux de Provence. Elle est chère, mais succulente. Je l'utilise sur un filet de poisson bouilli, des légumes à la vapeur surtout pour parfumer (un peu comme la truffe, en fait).. De plus l'arbre par lui-même me plaît avec son tronc tortueux, comme tourmenté.

     

    En ce moment, je ne suis pas trop présente, nous sommes entrain de sélectionner des campings-car pour en acheter un, assez grand mais pas trop, pour que nos filles ne se sentent pas en prison, ce sera plus facile de partir à nos concours et en vacances. Nous allons très rarement dans les villes, privilégions les petits villages, la campagne, ça devrait pouvoir nous convenir. 

    Gros bisous Elisa ! 

      • Mercredi 4 Janvier à 07:19

        C'est Super pour vos activités et avec des chiens (moyenne race).
        L'idée nous était venue mais avec nos deux gros veaux c'est impossible puis nous avons le reste de la ménagerie. Nous avons beaucoup de camping-caristes dans notre région. Peut-être aurez-vous l'idée de venir en Haute Provence ? et peut-être pourrions nous nous voir ?

    32
    Mardi 3 Janvier à 20:47

    un reportage très intéressant relatif a la fabrication de  l'huile d'olives Elisa..

    et la photograhie est superbe

    Bravo  et belle soirée

    Willy

    33
    Mardi 3 Janvier à 22:03

    Elisa bonsoir, 

    Très intéressant ton reportage. J'aime beaucoup cet arbre et ses fruits. Effectivement les olivades c'est tout un programme. 

    Dis moi lors de la cueillette des olives, lorsque les personnes peignent les arbres, elles tombent sur le plastique vert au sol. Si les olives sont fragiles, il n'y a pas de danger qu'en tombant, la peau des fruits présente des chocs. 

    J'aime bien aussi la présentation de ton billet style album relié avec spirale. C'est très sympa. On a vraiment l'impression de tourner les pages. 

    Bonne soirée Elisa

     

      • Mercredi 4 Janvier à 07:15

        Même si la peau des fruits est abîmée les olives partent très vite au moulin.

        La règlementation au moulin est très sévère. Avant que la récolte de l'exploitant soit acceptée il y a vérification des olives. Elles doivent être saines et cueillies depuis peu (3 jours environ). Si les olives  ramassées à la main  sont plus belles. Au peigne électrique elles sont légèrement meurtries (donc, il faut les amener au moulin rapidement).

        Pour la présentation des dernières photos style album en spirale j'ai voulu car ce ne sont pas de belles photos mais des clichés explicatifs.

    34
    Mardi 3 Janvier à 23:01

    Exactement comme le rhum à La Réunion, tout sert jusqu'au bout  !

    Étonnante cette couleur vive.

    Bises à vous

    35
    Mercredi 4 Janvier à 05:54

    Tres interessant, chere Elisa, et j'adore ces photos!

    36
    Mercredi 4 Janvier à 08:04

    coucou me revoilà, je suis revenu, heureux de vous retrouver, avec ces belles photos et cet article tres documenté sur l'olivier et son pur produit, l'huile d'olive ! j'espère que vous allez bien, ainsi que vos demoiselles, Cannelle etait ravie de mon retour, j'essaierai d'être moins absent cette année pour elle ! bonne journée, et grosses bises de PPRené

    37
    Mercredi 4 Janvier à 10:15
    Philippe Bullot

    Je serai curieux de visiter un moulin à huile mais je préfère admirer tes oliviers.

    Bonne journée Élisa.

      • Mercredi 4 Janvier à 10:25

        Tu as raison, il est bien plus bucolique d'aller voir les oliviers et d'admirer  leurs troncs que d'aller dans un moulin.

        Aujourd'hui, ils sont ultra-modernes et font beaucoup de bruit.

    38
    Mercredi 4 Janvier à 10:18
    nays&

    bonjour Elisa

    superbes les oliviers  et ils respirent le Sud  j'en apprécie leur huile et leur fruit

    douce journée Elisa

    grosses bises a toute la tribu ♥♥

    39
    Mercredi 4 Janvier à 12:14

    Un très bel article sur les oliviers et l'huile d'olive..
    Je connais très bien le sujet, allant chez mon frère à Manosque pour les olivades, qui possède lui-même un moulin.
    Mais ces dernières années, les oliviers souffrent.. de la maladie de l’œil de paon, et de la fameuse mouche des olives..
    Moins de production, huile plus rare.
    Quel avenir pour eux .. ? Si l'ont veut du BIO, faut se tourner vers les traitements naturels, surtout pas de traitement chimique..
    Belle journée -  Bises

      • Mercredi 4 Janvier à 12:56

        Oui, ce que tu dis est d'actualité. Ces dernières années les oliviers souffrent et la production est moindre.
        C'est également le cas pour la lavande avec cet insecte nommé la cicadelle. On n'a rien trouvé pour éradiquer la maladie et j'ai lu que dans 30 ans il n'y aura plus de lavande sur le Plateau de Valensole !

        Lorsque l'on sait que l'olivier et la lavande sont les richesses de la région ! Que restera t-il ? Les moutons et les touristes !

    40
    Mercredi 4 Janvier à 15:39

    Bonjour Elisa,  

    Merci pour ce reportage magnifiquement illustré. Ce qui me surprend toujours, c'est le caractère torturé de ces troncs d'olivier. Leurs formes composent parfois d'étranges chimères.

     Je t'embrasse

    41
    Mercredi 4 Janvier à 21:12

    Un arbre symbolique de la civilisation méditerranéenne. Il est bien dommage d'en voir sous d'autres climats phénomène de mode que j'ai du mal à comprendre ! La visite du pressoir est passionnante, je suis moi-même toujours partante pour le tourisme industriel, je suis technicienne de formation  ceci explique cela !  

    42
    JP65
    Mercredi 4 Janvier à 21:14

    Bonjour Élisa et tous mes vœux de bonheur (là pas de problème), de santé, de joies, et de beaucoup, beaucoup de photos. J'adore ton article car il va dans la précision de ce précieux liquide, mais aussi par la récupération car rien ne se perds et là je dis bravo!!  

    43
    Jeudi 5 Janvier à 10:21

    Coucou Elisa,

    Un très beau reportage et sympa ce format cahier j'aime beaucoup.

    Les photos sont superbes, le mien au Barcares n'a rien donné cette année, l'année dernière nous en avions récolté une dizaine de kilos.

    C'est certain il y a huile d'olive et olives, beaucoup viennent de l'étranger et pas forcément de bonne qualité.

    Je suis en retard sur les blogs, pas mal de déplacements à effectuer avec et pour mes parents.

    Je t'embrasse bien fort et te souhaite une belle journée.

    44
    Jeudi 5 Janvier à 19:06

    J'en consomme des tonnes........................sourire.

     

    Très belles tes images

     

    Te fais un gros bisou

     

    Bien à vous 4

    45
    Christiane93
    Jeudi 5 Janvier à 19:37

    Hum!!!! que ça sent la Provence!!!!! j'adore les oliviers et quand j'en voie des très vieux, je caresse leur tronc je ne peux pas m'en empêcher!!!! Douce soirée et encore mille étincelles de bonheur pour cette nouvelle année.

    46
    Jeudi 12 Octobre à 19:10

    Rien ne se perd... 

    C'est tellement bon les olives !

    Magnifiques photos...

    Bizzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :