• Nous avions apprécié notre sortie au Seignus au début Juillet. Donc, l'idée nous est venue de réitérer la balade.

    Cette fois-ci, nous prendrons la piste au dessus.

    En altitude l'air est bon, l'herbe encore tendre et grasse.

    L'endroit est isolé et bucolique.

     

     

    N°2

    Meije

    Heureuse de quitter l'herbe sèche de sa garrigue .... enfin de l'herbe tendre que je "mâchouille " avec délice ! 

     

     

    N°3

    C'est la pleine floraison des épilobes.
    Ces fleurs poussent en moyenne montagne dans des espaces forestiers ouverts.

     

     

    N°4

    Les Amérindiens employaient son suc pour soulager les irritations de la peau et les brûlures.

    En médecine populaire nord-Américaine on l'utilisait aussi sous forme de tisane  pour soulager les troubles gastriques et respiratoires.

    L'épilobe est également mélifère et entre dans la composition des miels de montagne multifloraux. Ce miel est rare et recherché.

     

     

    N°5

    Le chemin est doux mais la montée est rude.

    Repos, la bedaine au frais !

     

     

    N°6

    Nous sommes arrivés tout en haut d'une crête.

    Un banc bien sympathique  qui surplombe un vide de plusieurs mètres.

     

     

    N°7

    De ce banc une vue plongeante sur la Foux d'Allos (station à 1800 m d'altitude)

    En arrière plan la Grande Séolane.

     

     

    N°8

    Traversée d'une forêt de mélèzes.

     

     

    N°9

    Entre ombre et lumière.

    Entre soleil et fraîcheur nous poursuivons.

     

     

    N°10

    Le retour.

     

    Juillet 2020

     

    "Dans vingt ans vous serez plus déçus par les choses que vous n'avez pas faites que par celles que vous avez faites.

    Alors, sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêver. Découvrez !

     (Mark Twain)


    50 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique